CONSOMM'ACTION

Les signes officiels de qualité et d’origine, en alimentation

4 février 2018

L’alimentation responsable est un sujet que j’aime abordé ici. Il y a quelques mois je vous parlais de « Manger bio est-ce manger sain ? » (découvrez ou redécouvrez l’article ici). Je vous ai également partagé mes astuces pour acheter local (retrouvez l’article ici). Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des logos OFFICIELS qui peuvent être retrouvés sur les produits alimentaires et qui sont véritablement signes de qualité et d’origine. Etant étudiante en école d’ingénieur agro-alimentaire, j’ai bien conscience que bon nombre de consommateurs peuvent être perdus devant le nombre fleurissant de logos et labels sur les packagings. J’avais donc envie d’aborder ce sujet avec vous, dans le but de vous éclairer et de vous accompagner vers des produits de réelle qualité lorsque vous faites vous courses alimentaires.
.

Les signes « officiels », qu’est-ce que c’est ?

✔ une démarche collective et volontaire de la part de producteurs ;
✔ des conditions de production strictes (validées par l’Etat) ;
✔ des contrôles réguliers réalisés sur les sites de production/transformation par des organismes agréés par l’Etat.

Ces signes « officiels » de la qualité et de l’origine sont donc une véritable garantie pour nous consommateurs. Une garantie officielle au niveau national, parfois européen.
.

Les signes « officiels », quels sont-ils ?

Pour être honnête, ce n’est pas si compliqué de s’y retrouver. Les signes officiels de la qualité et de l’origine sont au nombre de sept. Ils se répartissent dans différentes catégories :

Et les autres logos et labels alors ?

Nous pouvons trouver de nombreux autres logos et labels sur les packagings des produits alimentaires. Ces symboles ne sont pas officiels et ne sont pas reconnus par l’Etat. Je ne dis pas que « non officiel » signifie systématiquement que les informations renseignées par le signe en question sont fausses ou mensongères. Cependant, nous devons rester prudent(e)s et savoir faire le tri parmi la multitude de logos existants.

Des logos tels que « Gluten Free » ou « Vegan » sont des signes indicatifs qui sont là pour faciliter nos choix lorsque nous faisons nos courses. Toujours dans cette optique, des logos comme « Viande Bovine Française » ou « Bleu Blanc Coeur » sont des labels que nous croisons de plus en plus. Principalement retrouvés sur des produits d’origine animale, ils sont là pour nous indiquer l’origine ou le traitement subit par les animaux. Différents scandales ont touchés ce secteur de production ces dernières années. Les industries les utilisent donc pour être plus transparents et pour nous rassurer quant à la qualité de leurs produits. Vous l’aurez donc compris, bien qu’ils ne soient pas officiels, ces logos peuvent tout de même se révéler utiles.

Concernant les labels « Elu Produit de l’Année » ou « Saveur de l’Année », ce n’est qu’une histoire de marketing. Les produits présentant ces logos ne révèlent aucune qualité particulière sur le produit. Les juges, les panels, les catégories utilisés pour établir ces palmarès n’ont rien d’officiel. Les règlements sont flous, parfois douteux. Nos achats ne doivent définitivement pas être influencés par des logos de ce genre.


.

J’espère que cet article vous a plu, qu’il a pu vous éclairer sur les différents signes retrouvés sur les produits alimentaires. Vous l’aurez compris, certains peuvent être utiles et nous guider lors de nos choix alimentaires, d’autres clairement pas. Afin de garder en tête les 7 signes officiels de la qualité et de l’origine, je vous invite à enregistrer ma fiche récapitulative sur votre compte Pinterest. Vous pouvez également l’imprimer si cela vous en dit.

Ce genre d’article vous intéresse ? Je pense rédiger un article similaire concernant les logos retrouvés sur les cosmétiques, qu’en pensez-vous ?

A très vite,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

4
  • Reply
    Claire
    4 février 2018 at 11 h 48 min

    Hello Marie,
    Merci pour cet article ! Je trouve cela très intéressant et en effet, il y a tellement de logos que le consommateur peut vite s’y perdre ET être trompé. Aujourd’hui je ne regarde plus vraiment les labels… même pour les cosmétiques. Un produit peut être bio tout en ayant des produits irritants, j’ai donc appris à décrypter les listes d’ingrédients.
    Concernant le bio, le problème est qu’aujourd’hui « on sait » faire du bio industriel, alors est-ce que manger bio vaut vraiment le coup ? J’avais même lu que les carottes de chez Biocoop contenaient plus de pesticides que celles de chez Carrefour.. à croire qu’on ne peut plus faire confiance à personne :'(
    C’est un sujet qui me parle, et je serais ravie que tu publies un article sur les labels cosmétiques !
    Bon week-end,
    Claire

    • Reply
      Marie Eppe
      5 février 2018 at 7 h 43 min

      Hello Claire,
      Je suis ravie que cet article t’ait plu ! Je suis totalement d’accord avec toi, les labels ne veulent plus vraiment dire grand chose, il est plus intéressant de regarder la liste d’ingrédients. Mais je me rends compte que beaucoup de consommateurs ne savent pas lire de listes d’ingrédients ou de composition nutritionnelle. Par exemple, savoir ce qu’est un lipide ou une protéine est quelque chose de commun et quotidien pour moi qui fait des études en alimentation et nutrition, sauf que je me rend compte que pour beaucoup de monde, ces mots ne veulent pas dire grand chose. Les marketeurs en ont bien conscience et jouent de ça en sortant des logos et labels chaque semaine. Parfois ça guide et ça peut être utile, parfois ça trompe le consommateurs…
      Malheureusement je crois que tu as raison, nous ne pouvons plus faire confiance à grand monde, et la société de consommation en est pour beaucoup. Nous devons être prudents et vigilants à chaque instant, c’est malheureux je trouve.
      Je prends note pour l’article sur les labels cosmétiques !
      Belle semaine. A bientôt,

Leave a Reply