Minimalisme

Je profite de la rentrée pour faire le tri

30 August 2017

Je reviens aujourd’hui pour vous parler de minimalisme. Vous le savez déjà, j’ai changé mon mode de consommation depuis quelques années. Mais ces derniers temps, depuis janvier précisément, je ressens le besoin de revenir à l’essentiel.

Mon déclic

En janvier dernier, j’ai laissé mon logement à Nantes pour partir étudier durant un semestre à l’étranger. J’ai habité dans cet appartement, ne faisait que 20m², pendant 1 an et ½ seulement, et pourtant… Lorsque je me suis retrouvée avec tous ces cartons, me rendre compte de ce que j’avais pu entasser dans un si petit endroit et dans un petit intervalle de temps m’a rendu «malade». Ça a été mon déclic en quelques sortes. Depuis, cette envie de désencombrement ne m’a pas quittée. Entre mon Erasmus et mon stage dans le sud de la France cet été, je vis dans les cartons, remplis de choses qui me suivent mais dont je ne me sers pas. J’ai commencé à trier ma penderie et mes cosmétiques cet été, mais puisque dans quelques jours je retourne à Nantes pour dernière rentrée en école d’ingénieur, je vais profiter de ce nouvel aménagement pour faire le tri et aller à l’essentiel. Pour vivre mieux, plus simplement.

❝  Less is more. ❞

J’évalue l’utilité de chacun de mes objets 

J’ai décidé de partager avec vous la manière dont je vais entreprendre ce désencombrement. Je prendrai le temps d’évaluer chaque objet et je le placerai dans une de ces catégories :

  1. Ce dont je ne me sers pas (dernière utilisation supérieure à 6 mois) ou dont j’avais oublié l’existence ;
  2. Ce qui ne fonctionne plus, qui est cassé ou abîmé ;
  3. Ce dont je ne me sers pas, mais que je n’arrive pas à me séparer, parce qu’ «on ne sait jamais, ça peut toujours servir» ;
  4. Ce dont je ne me sers pas, mais dont je ne peux pas me séparer parce qu’il m’a été offert ;
  5. Ce que je possède en plusieurs exemplaires ;
  6. Ce dont je me sers qu’occasionnellement (dernière utilisation inférieure à 6 mois), mais qui me semble utile ;
  7. Ce dont je me sers au moins une fois par semaine.

❝  Celui qui se contente de peu, ne manque de rien. ❞

Je prends une décision

Je jète, je donne ou je vends. Bref, j’offre une seconde vie à ces objets oubliés.

Pour ce qui est des objets se retrouvant dans les catégories 1., 2., 3. et 4., c’est clair, ils ne me sont pas utiles, il est temps que je m’en débarrasse. Oui, même pour les cadeaux. Donner un cadeau dont on ne se sert pas ne doit pas être considéré comme une trahison, ça n’entache en rien la relation ou l’affection que l’on a pour la personne qui nous l’a offert. Vaut mieux en faire profiter quelqu’un pour qui cet objet sera vraiment utile, plutôt que le laisser s’empoussiérer au fond d’un tiroir, non ?

Pour la catégorie 5., je choisirai l’exemplaire le plus pratique, le plus souvent utilisé. Pour les autres, je m’en débarrasserai également.

Pour la catégorie 6., je me demanderai s’il m’est vraiment utile, si je peux remplacer son utilisation par un autre objet qui m’est plus utile. En fonction de la réponse donnée à chacun des objets de cette catégorie, je déciderai de m’en débarrasser ou non.

Pour la catégorie 7., ça semble clair, les objets me sont utiles. Je les intégrerai donc dans mes placards.

❝  Vivre de peu, mais vivre mieux. ❞

Comment m’y prendre ?

Puisque j’effectuerai mon tri lors de mon aménagement, je vais tout trier dans un court intervalle de temps. Cette méthode est conseillée par Marie Kondo, auteure de « La Magie du Rangement ». Mais il existe d’autres méthodes, dont celle de Vicky Silverthorn, auteure de « Start With Your Sock Drawer and the rest will follow » *Commences par ton tiroir à chaussettes et le reste suivra (livre lu et acheté au Royaume-Uni). Vicky Silverthorn conseille quant à elle une toute autre méthode, puisqu’elle encourage de trier 5 minutes chaque jour, pour éviter de se démotiver rapidement face à l’étendue de la tâche (ce qui correspond à un tiroir, une étagère, etc). A chacun d’adopter la méthode qui lui correspond le plus.
.

Avez-vous entrepris un grand tri/désencombrement durant l’été ou en envisagez-vous un pour la rentrée ?
J’aimerais beaucoup continuer à partager à sur le sujet du minimalisme, qu’en pensez-vous ? Vous connaissiez ? Est-ce que cela vous intéresserait ?

A très vite,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

0
  • Reply
    My Lifestyle & Travel
    30 August 2017 at 19 h 49 min

    Coucou Marie,

    Le désencombrement me parle, j’ai d’ailleurs, lu le célèbre livre de Béa Johnson sur le zéro déchet qui m’a beaucoup aidé. Je comprends, ton ressentie face à autant de chose accumulée dans tes 20m². J’ai fait un tri de mon côté, il y a quelques mois de ça maintenant, je ne sais plus si j’avais eu l’occasion de t’en parler. J’ai commencé par ma chambre, j’ai donné mes vêtements, chaussures & sacs à une association proche de chez moi. Je me suis ensuite dirigé dans ma salle de bains & ma cuisine, où comme tu le sais, j’ai tout trié pour une consommation plus raisonnable, éthique & durable. Le reste, c’est fait naturellement en donnant les choses qui ne me servaient plus au fur et à mesure du temps. Cela fait tellement du bien de voir sa maison plus épurée, on ressent une légèreté 😀 J’aimerais beaucoup voir ton évolution, alors je réponds oui à ta question sur le minimalisme et te souhaite une agréable soirée.

    Emeline.

    • Reply
      marieeppe
      30 August 2017 at 22 h 03 min

      Bonsoir Emeline,
      Je l’ai lu aussi, il m’a beaucoup inspiré également. Côté penderie j’ai pu commencer dès cet été en amenant que l’essentiel à Agen, et je me suis déjà débarrasser de quelques pièces sur Vinted et tout ce qui est resté à Nantes ne m’a pas manqué, donc dès la semaine prochaine direction le vide-dressing ou Emmaüs. Dans ma salle de bains ça ne devrait pas être trop difficile, je n’ai jamais trop aimé le maquillage ou fait la collection de produits de beauté en tout genre.. La cuisine est par contre MON POINT FAIBLE, j’adore cuisiné, et je sais d’avance que je vais avoir du mal à faire le tri, car “on sait jamais, ça peut servir”. Du coup c’est ce qui me demandera le plus de concentration. Mais je suis motivée, j’ai vraiment besoin de le légèreté.
      En tout cas, merci beaucoup pour ton retour d’expérience et tes encouragements.
      A très vite,

  • Reply
    Line & Anything
    30 August 2017 at 20 h 06 min

    Je suis un peu dans le même cas que toi. J’ai déménagé il y a très peu de temps et j’ai été choqué de tout ce que je pouvais avoir !
    Bon, évidemment, je suis librairie donc mon appartement dégueule (et le mot est faible encore…) sous les livres mais à quoi ça peut bien me servir dans avoir autant. Il y en a certains que je ne lirais jamais, d’autres que je ne relirais jamais, ect… Conclusion, je suis passée de 30 cartons de livres de tailles moyennes à seulement 2 gros cartons : je n’ai gardé que mes réels coup de coeur, mes auteurs préférés, mon beau début de bibliothèque asiatique et surtout mes livres de cuisine.
    Pour l’instant, c’est la seule chose que j’ai réellement eu le temps de trier, en plus de ma garde robe (j’ai adopté le principe de la garde robe capsule). Je suis encore en transit actuellement mais il est clair que le grand désencombrement aura lieu dès que j’aurais un nouveau chez moi !
    En tout cas, je te souhaite bon courage pour le tien !

    • Reply
      marieeppe
      30 August 2017 at 22 h 10 min

      Merci pour ton retour. Passer de 30 cartons à 2, c’est super ! En parlant de livres d’ailleurs, l’une de mes résolutions 2017 était de me remettre à la lecture et je m’y tiens et reprends plaisir à lire, mais je ne veux pas trop acheter de livre pour ne pas avoir à les encombrer, j’ai donc décidé de prendre un abonnement dans une médiathèque pour pouvoir lire sans m’encombrer. Je vais me renseigner sur la garde robe capsule, ça m’intéresse. C’est vrai qu’un emménagement est l’occasion parfaite pour entreprendre un désencombrement. Bon courage pour la suite de ton évolution.
      A très vite,

  • Reply
    Curly Hecstuli
    1 September 2017 at 2 h 22 min

    Hello,
    Je decouvre ton blog avec cet article ! Je suis dans une démarche minimaliste moi-même et dans une logique de me débarrasser de tout ce qui est surplus et non nécessaire. Alors oui, si tu décides de faire d’autres articles, je te suivrai avec joie dans l’aventure. D’ailleurs, je m’abonne dès maintenant !
    À très vite 🙂

    • Reply
      marieeppe
      1 September 2017 at 11 h 08 min

      Bonjour Hecstuli,
      Merci beaucoup pour ton avis. En espérant que mon univers et que mes prochains articles te plaisent.
      A bientôt,

      • Reply
        Curly Hecstuli
        1 September 2017 at 18 h 33 min

        Hello,
        Je suivrai tout cela attentivement.
        A très vite 🙂

  • Reply
    virginiejamaistroptard
    1 September 2017 at 8 h 20 min

    Effectivement moins de choses encombrent notre espace, moins nous avons de choix à faire et plus nous y voyons clair. C’est très reposant pour l’esprit 😉
    Moi ce que j’ai du mal à trier sont mes livres et mes vinyles…
    Merci pour ton article 🙂

    • Reply
      marieeppe
      1 September 2017 at 11 h 11 min

      Bonjour Virginie,
      C’est vrai, je te rejoins totalement sur cette vision des choses.
      D’ailleurs, moins nous avons de choses plus nous avons de temps pour faire des choses que nous apprécions.
      Nous avons chacun nos petites failles, mais nous réussissons à nous rattraper ailleurs.
      A très vite,

  • Reply
    Le quotidien d'Emmanuelle
    3 September 2017 at 16 h 09 min

    Très intéressant ton article ! J’ai commencé un grand tri depuis quelques semaines car je ressens moi aussi le besoin d’avoir moins de choses, de me sentir moins encombrée. Personnellement je préfère faire du tri petit à petit. Je reconnais que j’ai du mal à me séparer de certaines choses comme les affaires offertes.
    Je suis très intéressée par le sujet du minimalisme donc je serai ravie de lire tes prochains articles.

  • Reply
    Mélodie
    6 September 2017 at 19 h 14 min

    En effet, depuis quelques années l’encombrement est devenu mon pire ennemi. Je fais régulièrement le trie dans mes affaire et n’achète pratiquement plus. Je garde notamment ma bibliothèque à une vingtaine de livres maximum (seulement mes coups de coeur, mes préférés, ceux que je relis régulièrement) et mon armoire à un maximum de 40 pièces par saison (chaussures, sacs, écharpes, bonnets, etc. compris dans ce nombre). Mon but en ce moment : faire tomber ce 40 à 35, mais ça va se faire petit à petit je pense. Super article et blog super intéressant, je m’abonne ^.^

    • Reply
      Marie Eppe
      7 September 2017 at 9 h 34 min

      Merci beaucoup pour ton retour d’expérience Mélodie. C’est déjà super 40 pièces, je n’ai jamais compté, ce serait intéressant que je le fasse. Je pense d’ailleurs me lancer un défi par rapport à ma garde-robe, me limiter à un nombre restreint d’articles pendant une période définie (15 jours ou 1 mois), je pense lancer le défi par ici, tu serais intéressée ?
      J’essaie aussi de me limiter au niveau des livres, j’ai d’ailleurs pris la décision de m’inscrire à ma médiathèque municipale pour pouvoir continuer à lire, sans m’encombrer.
      A bientôt,

  • Reply
    Misshyneandco
    9 September 2017 at 15 h 12 min

    J’ai énormément de tri à faire et ça risque d’être très dur niveau livres, j’adore les livres, malheureusement tout s’accumule dans ma chambre la rendant encore plus petite. J’essaie de passer au numérique car la majorité des livres que j’aime ne sont pas trouvable à la bibliothèque mais j’ai un peu, beaucoup de mal. j’ai grandis avec les livres papiers et même si la liseuse c’est pratique, j’achète mes livres en format poche et ceux que j’ai en double, je garde le format poche et organise des concours sur mon blog avec les grands formats qui sont comme neuf.

    Question cosmétiques, produits salle de bain, je vais faire le tri et libérer mon placard car j’ai pas mal de nouveaux produits à tester.

    • Reply
      Marie Eppe
      9 September 2017 at 15 h 25 min

      C’est vrai que les livres c’est vite encombrant. Je pense prendre un abonnement en médiathèque, mais comme tu le dis, au risque de ne pas pouvoir trouver tout ce que j’aimerais. C’est une bonne idée en tout cas d’organiser des concours sur ton blog, la seconde main c’est vraiment pratique, j’achète beaucoup mes vêtements en seconde main depuis quelques temps.
      Ca fait tellement de bien de faire le tri et d’avoir que l’essentiel.
      A très vite,

  • Reply
    Louan
    10 September 2017 at 14 h 32 min

    Hello!
    Ton article est vraiment très bien.
    Pour ma part, j’ai profiter d’un déménagement pour faire le tri dans plusieurs de mes affaires afin de ne plus être encombré et d’avoir une décoration plus épurée et moins “vide-grenier”. Maintenant je tri encore régulièrement et je me sens mieux ainsi.
    Bravo pour cet article!

    • Reply
      Marie Eppe
      10 September 2017 at 16 h 26 min

      Merci beaucoup pour ton retour Louan. Je suis totalement d’accord, on se sent beaucoup mieux après, notre environnement est plus simple et on y est beaucoup plus à l’aise et en confiance.
      A très vite,

  • Reply
    Astrid (Rhapsody in Green)
    14 September 2017 at 13 h 21 min

    Ton article me parle beaucoup, car j’ai moi aussi amorcé un gros changement, avec plus de simplicité… et plus de tri !
    J’ai déjà fait plusieurs énormes tris chez moi. Il ne reste plus que l’essentiel, ainsi que quelques objets chers à mes yeux. Cela fait beaucoup de bien de pouvoir respirer enfin. En tous cas le sujet du minimalisme continue de m’inspirer et je lirai tes prochains articles sur le sujet avec plaisir.

    • Reply
      Marie Eppe
      14 September 2017 at 17 h 33 min

      C’est exactement ça : respirer !
      A très vite pour les prochains articles,

Leave a Reply