LIFESTYLE MINIMALISME

Noël, la vision d’une minimaliste en devenir

24 décembre 2017

Celles qui me suivent régulièrement le savent : mon état d’esprit, mon mode de vie et de consommation ont évolué cette année. Je parle d’évolution et pas de changement, parce qu’au fond je n’ai pas changé et mes proches l’ont bien compris. J’ai juste appris à assumer mes valeurs et à vivre en adéquation avec elles. Je n’ai jamais été très matérialiste, mais je m’en suis totalement détachée cette année. J’ai fait du tri, je me suis séparée de pas mal de choses et je me sens bien mieux dans cet environnement simple, minimaliste et épuré. De loin, j’observe tout l’engouement que l’on donne à la période des fêtes, ce mois où l’on pousse les consommateurs à la consommation, la sur-consommations devrais-je dire. Je me sens si loin de tout ça, ma vision de Noël est bien loin de tout ça et j’avais envie de vous la partager. Un article un petit peu plus personnel que ce que j’ai l’habitude de faire. Mais j’avais envie d’échanger à ce sujet avec vous, d’avoir votre avis et votre vision à ce sujet.
.

Ne pas vouloir de cadeaux, mais vouloir en offrir

Je savais pertinemment que je ne souhaitais pas de cadeaux, mes proches étaient prévenus également. Sauf que voilà, moi je voulais leur faire plaisir. Ne souhaitant pas recevoir de cadeaux matériel ou encombrant, j’étais dans une position où je ne voulais pas non plus offrir quelque chose qui pourrait encombrer ou finir au fond d’un placard. Mon entourage n’a pas forcément le même mode de vie que moi. Et pourtant, il était important pour moi de trouver des cadeaux 100% utiles. Quelque chose dont la personne a vraiment besoin, tout en lui faisant plaisir. Offrir un aspirateur à Noël à quelqu’un qui n’en a pas, personnellement je trouve ça super, mais c’est vrai que ça peut être mal interprété. Vous voyez où je veux en venir ? Devenant minimaliste et voulant vivre simplement, j’ai donc rencontré des difficultés à trouver des cadeaux à offrir pouvant allant à l’encontre de ces valeurs là.

J’ai trouvé plusieurs solutions pour pouvoir offrir tout en faisant plaisir. La première, concernant les cadeaux matériels, a été d’être à l’écoute de mes proches et de leurs attentes. Être attentive lors de conversations et retenir un objet dont ils auraient pu me parler et dont ils auraient besoin. La seconde a été de me diriger vers des cadeaux immatériels. Par exemple, pour mes parents et ma soeur, plutôt que d’offrir un cadeau à chacun, j’ai décidé de les inviter au restaurant, le restaurant étoilé Le Quatrième Mur de Philippe Etchebest, lors de notre prochaine escapade bordelaise. Un cadeau immatériel qui nous permettra de nous retrouver tous les 4 autour d’une table. A partager un moment tous ensemble. Une invitation au restaurant, un billet de concert, de match sportif, un dossard pour une course officielle, un bon pour un après-midi à la plage, un atelier de cuisine, etc. La liste de ce genre de cadeaux immatériels peut-être longue et je les trouve tellement plus riches, sous le signe du partage.
.

Le partage avant tout

Le partage, j’y viens. Je ne saurais pas dire si c’est mon mode de vie, mon état d’esprit ou simplement le fait de vivre pour la 3ème année loin de mes proches, mais cette année, le plus important pour moi c’est le PARTAGE. Entre mon semestre à l’étranger et mon stage de l’autre côté de la France cet été. Je suis rentrée chez ma famille que 13 jours cette année. Une réalité que j’ai du mal à accepter. Evidemment, si je n’ai pas passé plus de temps auprès des miens c’est que je n’ai pas eu le choix, ni l’opportunité de le faire plus régulièrement. Inutile d’avoir des remords, mais tout de même J’ai l’impression d’être passée à côté de plein de choses et plein de jolis moments. C’est pourquoi cette année, mon mot d’ordre est de partager et profiter. Profiter de ces moments et de chaque membre de ma famille.

Partager du repas en famille, évidemment, mais pas que. En profiter pour cuisiner ou faire du sport en famille. Aller se balader à la fin du repas. Et pour profiter de tous ces moments, de la vraie vie, mon téléphone restera au fond de mon sac. Un geste auquel on ne penserait pas forcément, mais qui fait toute la différence je trouve. Avoir toute l’attention pour profiter pleinement d’un moment ou d’une conversation avec mes proches.
.

Et vous ? Je serais ravie d’avoir votre avis et votre position vis-à-vis de cette période de fêtes et toute la sur-consommation qui l’entoure, que vous soyez minimaliste ou non.

Je vous souhaite un très joyeux Noël et de très belles fêtes de fin d’année. Profitez des vôtres et de tout ces précieux moments de partage.

A très vite,

cropped-new_identite3.jpg

Instagram|Facebook

0
  • Reply
    Claire
    24 décembre 2017 at 10 h 30 min

    Hello Marie,
    Bien que je ne sois pas encore dans un mode de vie minimaliste, je comprends tout à fait ton point de vue, surtout sur cette période de noël.
    Je pense réaliser de moins en moins d’achats impulsifs.. déjà parce que j’ai grandi mais aussi parce que étant dans le domaine du marketing, je sais ce qu’il y a derrière. Pourtant, je fais toujours des cadeaux plutôt matériel. Ma famille n’est pas forcément adepte des restaurants et autres moments loin de la maison.. alors je réserve ce genre de cadeaux pour mon chéri et moi même ! Quand vraiment je n’ai besoin ni envie de rien, on se choisit un bon restaurant. Ou bien on se dit qu’on économise pour les prochaines vacances.
    Bise,
    Claire

    • Reply
      Marie Eppe
      26 décembre 2017 at 22 h 02 min

      Bonsoir Claire,
      Je suis aussi plus ou moins dans ce domaine là, et je pense que c’est pour ça que l’on arrive à avoir cet esprit critique et à prendre du recul sur tout ça. Tu dois les connaître très bien et donc leur offrir des cadeaux utiles et nécessaires, c’est le principal. C’est chouette je trouve de s’octroyer des petits moments et sorties comme ça à deux.
      Belle soirée. Bises. A bientôt,

Leave a Reply