Développement Personnel

Nos pensées, un pouvoir puissant mais complexe

5 November 2017

Après vous avoir parlé de nos émotions, je reviens aujourd’hui vous parler de nos pensées. Depuis quelques temps, beaucoup de mythes se développent autour du pouvoir des pensées. Effectivement, nous pouvons retrouver dans de nombreux livres de développement personnel des idées un petit peu simplistes indiquant que le positif attire le positif, qu’il suffit de penser positivement pour attirer le positif autour de soi. Seulement voilà, la perception de l’individu n’est pas seule, elle est liée à l’environnement de celui-ci.

Prenons le cas d’une cellule, elle est incapable de rester en vie seule. Son rapport à l’environnement et aux facteurs extérieurs qui l’entourent sont indispensables à sa survie.

Notre vie dépend donc de la façon dont nous recevons l’information, la traitons et l’interprétons. En résumé, notre rapport à l’environnement donne un sens à notre vie.
.

L’inconscient collectif

A chaque instant nous sommes donc influencé(e)s par les informations présentes et disponibles autour de nous. Toutes ces informations sont des croyances enregistrées dans l’inconscient collectif et le reste jusqu’à ce qu’elles deviennent obsolètes et soient remplacées par d’autres croyances.

Prenons l’exemple d’une personne au chômage. En règle générale, cette personne aura tendance à croire qu’elle est un «boulet» de la société. Ce n’est pas sa croyance personnelle, mais celle de l’inconscient collectif. Ce sentiment vient donc de l’environnement de cette personne et de la pression qu’il opère sur lui.

.

Le flux d’information

L’information à laquelle nous réagissons est différente de l’information que nous recevons. En effet, le signal/stimulus primaire que nous recevons correspond à la réalité, le signal secondaire, quant à lui, est influencé par notre perception. Notre perception est conditionnée par : nos croyances, nos motivations, nos pensées et enfin notre état émotionnel. Notre comportement/réaction est donc le résultat de l’interprétation du signal primaire en signal secondaire.

Prenons une situation où deux personnes croisent un chien dans la rue (la première est amoureuse des animaux, la seconde en a peur). Le signal primaire/la réalité est qu’il y a un chien dans la rue, le signal secondaire est quant à lui différent. Pour la première personne, l’information transmise se traduira par de la joie, alors que pour la seconde il se traduira par de la crainte. L’information est donc influencée par les croyances et l’état émotionnel de chacune des deux personnes.

.

La cascade des pensées

Lorsque l’on nous dit que nous pouvons changer nos pensées, c’est en quelques sortes ignorer nos croyances et nos motivations.

Comparons nos pensées à un arbre, nos pensées sont les feuilles, alors que nos croyances et motivations sont les racines, le tronc. Il est impossible de changer les feuilles d’un arbres s’il existe déjà un tronc, des branches et des racines.

Une fois que nous avons compris cela, à nous de choisir les graines que nous souhaitons semer, les branches que nous souhaitons couper/nous séparer, etc. Changer nos pensées ne se fait donc pas en quelques instants, mais plutôt sur le long terme. C’est pourquoi nous devons être authentique avec nos valeurs pour construire nos croyances et nos motivations. Lorsque nous sommes influencées par l’extérieur (l’inconscient collectif), nous avons tendance à nous laisser influencer par les valeurs d’autrui et nous n’agissons plus en fonction des nôtres. C’est ce qui nous amène à entrer dans un état de pensées négatives.

.

L’interaction individu & collectif

Avec  la matérialisation du monde, nous avons tendance à ne plus nous rendre compte de notre influence sur nous-même mais aussi sur les autres et tout ce qui nous entoure. Pourtant, nous co-créons avec notre propre personne, mais aussi avec notre environnement, à chaque instant. Nous sommes affecté(e)s par ce que résonne les autres lorsque nous y sommes confronté(e)s. Cet échange entre individu et collectif est indispensable pour l’évolution de la conscience humaine.
.

La puissance de nos pensées à travers l’expérience du riz


.

Vous étiez-vous déjà posé(e)s des questions sur le réel pouvoir de vos pensées ? J’espère que cet article vous aura permis d’en apprendre davantage sur vos pensées, avec un aspect et une approche différente.

A très vite,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

 

「Article en collaboration avec Sara Natal, thérapeute & oratrice.」

0
  • Reply
    julie
    5 November 2017 at 8 h 48 min

    Super cet article! Il remet en question beaucoup de croyances justement que l’on peut lire dans les livres de développement personnel “à la mode” ! C’est en effet un long travail sur soi que de modifier ses croyances et des techniques comme l’hypnose, la sophrologie, les thérapies comportementales et cognitives (en autres) peuvent largement nous y aider 😉
    Quant à l’expérience du riz, je la connaissais avec l’eau mais ça peut être rigolo de tester 😉

    • Reply
      Marie Eppe
      5 November 2017 at 8 h 56 min

      Merci beaucoup Julie ! J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le rédiger et à l’illustrer de façon à ce qu’il soit le plus compréhensible possible.
      Comme tu le dis, le travail à faire sur soi-même est long, mais ça en vaut la chandelle je pense.
      Je pense tester l’expérience du riz, je suis déjà convaincue de sa réussite et je pense que ça ne fera que confirmer mes croyances à ce sujet.
      Je t’embrasse,

  • Reply
    Claire
    5 November 2017 at 14 h 12 min

    Hello Marie,
    Merci pour cet article très intéressant. Ce que tu dis sur le fait de se laisser influencer par les autres est très vrai. Et on le voit bien quand nous étions adolescents (en tout cas pour beaucoup). En grandissant, avec plus de maturité nous pouvons mieux faire la part des choses.
    Je suis très intéressée par l’expérience du riz ! As-tu essayé ?
    Claire

    • Reply
      Marie Eppe
      5 November 2017 at 21 h 51 min

      Bonsoir Claire,
      Merci beaucoup pour ton retour. C’est vrai, la différence entre nos années d’adolescence et maintenant est marquante. La maturité, mais aussi ces expériences là et le recul que nous avons pu prendre nous permettent aujourd’hui de voir les choses d’une tout autre manière.
      Je n’ai ps encore essayé, mais je pense débuter l’expérience durant la semaine à venir.
      Belle semaine. A très vite,

Leave a Reply