MON MOIS SPORTIF

Mon Mois Sportif #avril2018

1 mai 2018

Je vous retrouve en ce 1er mai pour le quatrième article de ma série #MonMoisSportif. Retrouvez tous les épisodes de ma série #MonMoisSportif ici. Le mois d’avril vient de se terminer et si vous me lisez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir qu’il a été bien riche sportivement. Maintenant que ce mois est terminé, il est temps de faire un petit récapitulatif.

Le sport et moi : mon mois sportif #avril2018.

Si je devais qualifier ce mois d’avril en deux mots, je dirais : partage et émotions. Il a été rythmé par deux courses officielles, mais surtout de l’amélioration de mes douleurs physiques !

Ce mois-ci, j’ai profité d’être de retour à Nantes le temps d’un week-end pour prendre ce rendez-vous chez une podologue qui m’avait été conseillé par mon ostéopathe. J’ai déjà des semelles pour rectifier mon syndrome fémoro-patellaire, mais avec mes récentes douleurs au pied, je voulais un second avis. Elle a confirmé le premier avis, pronatrice des hanches aux pieds : mes hanches, mes genoux et chevilles rentrent vers l’intérieur (++ pour le côté gauche). Mes semelles actuelles corrigent certains points, mais pas tous. J’aurai donc de nouvelles semelles à compter du 5 mai. On en reparle le mois prochain.

Je vous laisse maintenant lire mon récapitulatif du mois et vous retrouve à la fin, j’ai quelque chose à vous annoncer

Course à pieds

J’ai fini le mois de mars en reprenant le running en douceur sur tapis. Et je crois que cette reprise progressive m’a été bénéfique. Mes douleurs ont nettement diminué, pour ne pas dire disparaître (parce que je sais qu’elles sommeillent toujours plus ou moins). Une reprise sérieuse dès le 8 avril, puisque j’ai couru 24km sur le marathon de Paris pour accompagner mon amie Tiffany qui y participait (retrouvez mon compte-rendu ici). Depuis ma reprise, j’adopte une foulée sur l’avant du pied pour limiter les impacts, et ça paye ! Après cette longue sortie, pas de douleurs à déclarer. Ce n’était pas une raison pour être imprudente et m’épuiser. J’ai privilégié les entraînements de musculation plutôt que la course à pied en semaine. Une petite sortie de 7km le week-end suivant, accompagnée d’une amie, pour profiter du beaucoup temps et découvrir le parc de Sceaux par la même occasion. Rebelote la semaine suivante, renforcement musculaire plutôt que running, je voulais pouvoir être au rendez-vous pour le semi-marathon de Nantes le 22 avril. Une course entre amies sous le soleil et la chaleur (retrouvez mon compte-rendu ici). Ces derniers mois j’ai adopté un rythme plus “lent” que l’an passé. Ca ne me gène pas en soi, mais j’avais envie de me prouver que j’étais encore capable. J’ai donc terminé le mois par une petite sortie à une allure un petit peu plus soutenue. Ce serait mentir de dire que je n’en ai pas bavé, mais qu’est ce que ça fait du bien parfois de se dépasser et de sortir de sa zone de confort !
.

Renforcement musculaire

Je suis ravie de mon abonnement en salle de sport, depuis le temps que je voulais m’y inscrire ! En règle générale, j’y vais 1 jour sur 2, sauf le week-end. Si je reste chez moi le week-end, alors j’essaie de me caler une petite séance, sinon non. Je m’organise de sorte à faire 2 séances haut du corps et 1 séance bas du corps. Je ne fais qu’une séance jambes, car je complète en règle générale avec de la course à pied ou ma marche quotidienne. Toujours matinale, je fais mes séances de 6h45 à 7h45 avant de partir travailler. Il y a 2 cours collectifs chaque soir, je n’y suis jamais allée, mais pourquoi pas tester. Peut-être au mois de mai. J’ai totalement « laissé tomber » l’application FizzUp parce que mon abonnement annuel s’est expiré et aussi parce que je n’en ai plus trop l’utilité maintenant que je suis en salle de sport. Par contre, si je ne suis pas chez moi, je continue le renforcement, avec des séances de fitness ou de HIIT que je me prépare moi-même. Les jours où je ne vais pas à la salle de sport, je fais des séances de gainage ou de yoga au réveil. Un équilibre qui me convient et qui me fait du bien aussi bien physiquement que moralement.
.

Yoga/stretching

Comme vous avez pu le lire un petit peu plus haut, ce mois-ci mes douleurs se sont nettement atténuées. Je n’ai pas négligé de prendre soin de moi pour autant. Mon état d’esprit évolue en même temps que moi, et plutôt que d’essayer de guérir, j’essaie de prévenir les blessures. Et pour ça il n’y a pas de secret, il faut prendre du temps pour s’étirer, se masser, etc. Ce mois-ci a été chargé, mais j’ai maintenu au minimum 1 séance de yoga par semaine. J’apprécie me faire une longue séance le week-end, mais les week-end du mois d’avril étaient particulièrement occupés. Toujours pas de vrai cours de yoga, mais ça ne serait tarder, affaire à suivre… À côté de ça, je prends le temps de finir plusieurs de mes séances à la salle par quelques exercices de proprioception pour renforcer mes chevilles et genoux.
.

Marche quotidienne, alimentation, sommeil…

Pour ce qui est de la marche quotidienne, la vie parisienne me facilite la tâche. Mon objectif de 10 000 pas quotidien est largement atteint avec 15 127 pas/jour en moyenne sur le mois d’avril. Côté sommeil, je suis plutôt mitigée. Même si j’ai dormi en moyenne 7h15/nuit sur le mois, je n’ai pas été très régulière. Je me suis faite avoir par les journées qui s’allongent et la nuit qui tombe plus tard. J’ai vite été rappelé à l’ordre par la fatigue et j’ai recommencé à me coucher un petit peu plus tôt le soir (entre 22h30 et 23h00).

Mes événements sportifs du mois.

J’avais envie de présenter un petit peu plus en détails les évènements sportifs qui ont marqué mon mois. Concernant le mois de mars :
– dimanche 8 avril : j’ai accompagné mon amie Tiffany qui participait au marathon de Paris. Je l’ai soutenu sur 24 kilomètres et vous partage mon expérience dans cet article.
– dimanche 22 avril : j’ai participé au semi-marathon de Nantes avec plusieurs amies. Et nous avions comme objectif d’amener l’une d’entre elle franchir la ligne d’arrivée avec un RP. Retrouvez mon compte-rendu dans cet article.
.

Chaque mois, une nana qui me motive et qui pourrait vous motiver vous aussi.

Je n’ai pas besoin de réfléchir très longtemps ce mois-ci pour vous présenter une nana sportive qui me motive. Je n’en ai d’ailleurs pas choisi une, mais plutôt deux. Deux jeunes femmes sportives qui sont devenues marathoniennes ce mois-ci. Vous parler de Tiffany du compte @tiffanyhealthy n’est une surprise pour personne. Je vous en parle régulièrement, ce ne sera donc peut-être pas une découverte pour vous, mais s’il y en a bien une avec qui je partage pratique sportive, rythme de vie et mode de consommation, c’est bien elle ! En plus de respirer la joie de vivre, Tiffany a beaucoup de connaissances qu’elle partage toujours avec beaucoup de bienveillance. Camille du compte @cuculapraline a été elle aussi une vraie source de motivation ces derniers mois. Sportive, elle s’est lancée en janvier dans sa préparation qu’elle a partagé sur Instagram et sur son blog. Et j’ai vraiment adoré la suivre au quotidien ! Chez Camille aussi vous trouverez que de la bienveillance, des sourires et du partage. Ce que j’aime particulièrement chez elle c’est sa manière de voir et d’appréhender le sport. Il règne toujours un petit parfum de douceur dans ses posts, ses mots. Peut-être dû à sa pratique du yoga.

Je vous le disais un petit peu plus haut, j’ai quelque chose à vous annoncer. J’ai beaucoup partagé à ce sujet sur le blog et sur Instagram, j’étais sur le Marathon de Paris cette année, du côté supporter. J’y pensais jour et nuit depuis, j’ai reçu plusieurs mails de l’organisation qui faisait la promotion de l’édition 2019… Et je n’ai pas su résister. L’année prochaine, je serai de l’autre côté et j’endosserai un dossard, participerai à mon premier marathon et je l’espère … deviendrai marathonienne. C’est dans 349 jours, mais j’ai l’impression que c’est demain ! L’excitation redescendra sans doute pendant quelques temps, mais je compte bien vous embarquer avec moi dans l’aventure.

A très vite,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

3
  • Reply
    Claire
    1 mai 2018 at 19 h 01 min

    Hello Marie,
    Je suis ravie de lire que ton pied va mieux ! J’espère que tes genoux aussi.
    Je te souhaite bon courage dans ta préparation pour ton premier marathon, je me doute que tu as très hâte et je suis sûre que ce sera une expérience géniale !
    Comme toujours je suis impressionnée par ton activité sportive chaque jour (et même les jours sans sport, je constate que tu marches beaucoup !). J’ai hâte de reprendre sérieusement la course à pied, pour me sentir mieux dans mon corps. Je me rends compte que je n’ai jamais été autant motivée que lorsque je courrais !
    Bise et merci pour tes articles motivants,
    Claire

    • Reply
      Marie Eppe
      1 mai 2018 at 21 h 48 min

      Hello Claire,
      Encore une fois, merci pour tes mots, sincèrement ! Ils me vont toujours droit au coeur.
      C’est vrai que je suis encore très excitée, mais je pense que la pressions va redescendre quelques mois avant de revenir au grand galop d’ici la fin d’année lorsqu’il faudra songer à la préparation…
      C’est vrai que la vie parisienne me fait beaucoup beaucoup marcher. Je n’utilise plus ma voiture, uniquement les transports en commun donc forcément… D’autant plus que comme je le disais le mois dernier, j’ai 30 minutes de marche pour aller travailler le matin et rebelote le soir pour rentrer.
      Petit à petit, en suivant le programme de ta kiné, tu pourras reprendre et tes articulations et muscles seront d’autant plus forts. Courage !
      A très vite Claire et merci encore !

  • Reply
    Ninon
    2 mai 2018 at 18 h 37 min

    Hello Marie ! J’en étais sure que tu allais t’inscrire 🙂 Tu vas voir, c’est une expérience magnifique. Certes, ça demande beaucoup de motivation, et il faut souvent faire des compromis, mais toi qui a déjà une belle expérience du running, tu arriveras à y faire face 🙂 Je suis de tout coeur avec toi dans cette nouvelle aventure, que je compte suivre de très près 🙂
    Gros bisous !

    Ninon
    http://www.ninonptrs.fr

    • Reply
      Marie Eppe
      2 mai 2018 at 21 h 06 min

      Hello Ninon,
      Tes quelques mots me touchent sincèrement ! J’y pensais jour et nuit depuis le 8 avril, je me suis longtemps cru incapable. Mais depuis, ça sonne comme une évidence, ça a été mon déclic. Je suis surexcitée, mais je pense que l’excitation va redescendre quelques mois avant de refaire surface d’ici la fin d’année. J’ai hâte de partager tout ça ici et sur Instagram et je suis ravie de te savoir que tu suivras tout ça.
      Je t’embrasse. A bientôt,

  • Reply
    Camille
    3 mai 2018 at 10 h 24 min

    Trop chouette ce petit article récap Sport, il est hyper clair. J’espère que tu vas pouvoir repartir de plus belle, mais cette reprise progressive et en douceur est parfaite.
    Je suis certaine que le yoga te fera le plus grand bien 🙂

    Et quelle nouvelle ce Marathon ! Tu vas voir c’est une belle aventure, la préparation comme la course. C’est avec plaisir que je vais te suivre et compte sur moi pour te soutenir. Je n’écarte pas moi non plus la possibilité de le refaire, on pourra se motiver ensemble pendant les sorties longues.

    Je suis touchée par ta mention, venant de ta part c’est un beau compliment.♥

    Je t’embrasse

    • Reply
      Marie Eppe
      5 mai 2018 at 18 h 09 min

      Oui, combiner une reprise progressive du running avec d’autres sport comme le fitness et le yoga me font beaucoup de bien.
      Merci beaucoup pour tes quelques mots, je suis ravie de pouvoir compter sur ton soutien. Ce serait avec plaisir de pouvoir partager quelques sorties de ma prépa à tes côtés, ta première expérience ne pourrait que m’enrichir.
      A très vite j’espère. Je t’embrasse ♥,

Leave a Reply