VOYAGE, France

72heures à travers le Pays Landais et le Pays Basque

19 July 2017

Partager mon road-trip à travers le sud-ouest était une évidence. J’en avais entendu tellement de bien, j’attendais de découvrir cette jolie région avec impatience. Etant en stage dans le Lot-et-Garonne pour l’été, j’ai profité du long week-end du 14 juillet pour partir à l’aventure à travers le Pays Landais et le Pays Basque. Qu’on se le dise, 3 jours s’est court pour découvrir une région si riche, mais j’avais bien l’intention d’en découvrir un maximum en 72 heures.

Jour 1
Je suis partie d’Agen aux aurores en direction de Mont-de-Marsan, première étape de ce road-trip. Un premier arrêt et déjà une jolie découverte. Je me suis baladée à travers la ville en partant du théâtre municipal en direction du musée Despiau-Wlerick. J’ai emprunté de petites rues isolées et c’était tellement agréable de se promener dans une ville encore endormie. Avant de repartir je suis passée devant la superbe Villa Mirasol, datant du XVIIIème siècle, elle avait été laissée à l’abandon avant d’être restaurée en 2014 pour devenir un hôtel/restaurant 4 étoiles.

IMG_0644IMG_0653

J’ai ensuite repris la route en direction de Dax. Ici aussi je me suis baladée à travers de petites rues et le long de l’Adour, pour y découvrir de chouettes petits endroits. Je suis tombée sur la place de la Fontaine Chaude (cette place ne porte pas son nom par hasard, puisque l’eau de cette fontaine est vraiment chaude) et forcément je n’ai pas pu passer à côté des célèbres arènes de Dax.

IMG_0696

Après avoir découvert les terres landaises, j’ai pris la direction des côtes landaises. Arrivée en début d’après-midi à Hossegor, je me suis baladée près de la plage et dans le petit centre-ville, regorgeant de nombreuses boutiques axées sur le surf, l’activité phare de la région, ainsi que de nombreux concept-stores proposant des articles mode et déco’ plutôt chouettes.

IMG_0720IMG_0726

J’en ai profité pour aller déjeuner, j’ai longuement hésité entre Le Mango Tree ou Green Cantine, j’ai finalement opté pour Green Cantine et pour leur duo de tartines (avocat/mangue et fromage frais/radis).  Je suis ensuite partie découvrir Capbreton et me suis baladée le long du port.

IMG_0740IMG_0750

J’ai ensuite repris la route en direction de Bayonne, à une vingtaine de kilomètres de là. Gros coup de cœur pour cette ville traversée par l’Adour. D’un côté, le Grand Bayonne, côté vivant et animé de Bayonne avec de nombreux commerces, bars à tapas et restaurants. De l’autre, le Petit Bayonne, plus calme mais tout aussi charmant avec ses jolies petites ruelles aux façades typiques. En parlant de façades typiques, la façade de la Maison Monlis n’est à pas louper.

IMG_0782IMG_0799IMG_0816

Jour 2
Je suis partie en début de matinée à la découverte de l’arrière pays basque. J’ai traversé plusieurs petits villages escarpés : Itxassou, Espelette, Ainhoa et Sare. De petits mais très jolis villages typiques et authentiques, classés parmi les plus beaux villages de France.

IMG_0844IMG_0868

J’ai ensuite rejoint Saint-Jean-de-Luz. Il y avait beaucoup de monde, je me suis donc garée à Ciboure et me suis baladée le long du port avant de rejoindre à pieds Saint-Jean-de-Luz (les deux villes sont seulement séparées par un pont). Je suis allée faire un tour aux Halles où j’ai pu goûter au célèbre gâteau basque, mais aussi au fromage de brebis et jambon de pays. Je me suis ensuite baladée dans le centre-ville et plus particulièrement à travers la rue Gambetta (rue commerçante), en m’arrêtant dans des boutiques réputées du Pays Basque comme la Boutique 64, la Maison Thurin ou la Maison de l’Espadrille. Je suis aussi passée devant l’Eglise St Jean-Baptiste avant de rejoindre la place Louis XIV. J’en ai profité pour aller goûter aux fameux macarons de chez Maison Adam avant de reprendre la route en début d’après-midi. A voir également, la pointe Ste Barbe au nord de Saint-Jean-de-Luz.

IMG_0895IMG_0896IMG_0904

J’ai rejoint Biarritz assez facilement, mais le centre-ville était lui aussi bondé, je me suis donc garée dans une petite rue à l’écart, non loin de la Côte des Basques. J’ai donc longé cette plage aux cents marches, très fréquentée par les surfeurs, puis la Villa Belza avant de rejoindre le centre-ville. Je me suis baladée dans le centre-ville (rue Gambetta, place Georges Clémenceau et rues avoisinantes), passage obligatoire par la magnifique librairie Bookstore.

IMG_0976IMG_0944

Je me suis ensuite décidée à aller déjeuner. Il était 15h00, je me suis arrêtée par hasard devant Le Tandem, sur la place du Port Vieux. Lorsque j’ai vu qu’ils proposaient un buddhabowl sur leur carte, je n’ai pas hésité très longtemps, et j’ai bien fait (mention spéciale pour le personnel très accueillant et sympathique). Avant de continuer mon escapade à travers la ville, il était impossible de ne pas aller goûter aux smoothie bowls de chez Bali Bowls dont j’avais tant entendu parler. Le dessert/goûter était donc tout trouvé et je me suis régalée avec un Endless Summer (abricot, pêche, banane, framboise) en me baladant le long de la Grande Plage depuis laquelle j’ai pu apercevoir le phare de Biarritz. Pour finir, je suis passée par le port et la plage du Port Vieux, ainsi que par le rocher de la Vierge avant de rentrer.

IMG_0953IMG_0958IMG_0964

Jour 3
J’ai débuté cette troisième et dernière journée par un run touristique de 6 kilomètres au cœur de Saint-Jean-Pied-de-Port, village très touristique et connue des randonneurs, puisqu’il s’agit d’une étape que de nombreux pèlerins empruntent lors de leur ascension sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

IMG_0984

J’ai ensuite pris la route. Un petit peu moins de 2 heures, à traverser la campagne basque avec vue sur les Pyrénées, avant de rejoindre la dernière étape de mon road-trip, Pau. Je me suis baladée à travers son centre piéton, son joli château et ses jardins et la vieille ville avant de rejoindre le parc Beaumont et son palais. J’ai longé le célèbre Boulevard des Pyrénées avec sa vue imprenable sur les montagnes des Pyrénées avant de reprendre la route pour Agen.

IMG_1009IMG_1051

Vous l’aurez sans doute compris, j’étais impatiente de découvrir cette région dont j’avais beaucoup entendu parler et je ne suis absolument pas déçue. C’était court mais intense, plus de 700km au compteur de la voiture, 38km de marche et 6km de course. Mais j’en ai pris plein les yeux du début à la fin. Effectivement découvrir cette région en plein mois de juillet, et encore pire durant un week-end prolongé, n’était peut-être pas la meilleure solution, mais je pense m’en être plutôt bien sortie et avoir vu le principal dans le court laps de temps qui m’était disponible. Un premier passage dans le Pays Landais et Basque qui m’encourage à revenir pour en découvrir davantage.

A très vite,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

0
  • Reply
    lequotidiendemmanuelle
    5 August 2017 at 18 h 58 min

    Effectivement, ton séjour devait être intense ! Je te remercie pour cette balade à travers ton article. Tes photos sont très jolies.

    • Reply
      marieeppe
      5 August 2017 at 22 h 01 min

      Merci beaucoup Emmanuelle, j’aime beaucoup la photographie depuis mon plus jeune âge. C’est un plaisir de partager quelques unes de mes photos ici.
      A très vite,

  • Reply
    Green Cantine, Hossegor
    3 September 2017 at 10 h 55 min

    […] juillet dernier j’ai découvert Green Cantine lors de mon road-trip à travers le Pays Basque et le Pays Landais. Fraichement ouvert au coeur d’Hossegor, c’est le lieu parfait pour se restaurer […]

Leave a Reply