BAVARDAGES ENTREPRENEURIAT

Quelles compétences pour se lancer ?

27 janvier 2019

entrepreneuriat-competences-entrepreneur

Il y a quelques mois, je vous disais qu’à la suite de mes études, plutôt que de suivre le chemin tout tracé d’une jeune diplômée et de chercher un travail, j’avais décidé de sortir des sentiers battus. J’inspire depuis quelques temps maintenant de me lancer dans l’entrepreneuriat, de créer mon entreprise. Créer quelque chose qui me corresponde, corresponde à mes valeurs et qui ait du sens (pour moi en tout cas).

Alors oui, c’est beau d’avoir de l’ambition et de souhaiter réaliser ses rêves, mais je ne vous apprends rien en vous disant que rien ne tombe du ciel.

Pour moi, certaines compétences sont nécessaires, voire indispensables :

  • La détermination et la motivation sont nécessaires pour mener à bien un projet. Beaucoup d’entrepreneurs qualifient l’entrepreneuriat comme un marathon, une vraie « épreuve » d’endurance. Tout projet d’entrepreneuriat rencontre des obstacles. Être déterminé et motivé est donc indispensable pour les surmonter et garder en ligne de mire l’objectif final ;
  • La rigueur et l’organisation. Entreprendre c’est devenir chef d’entreprise, que ce soit seul(e) ou à plusieurs. Tout le monde ne se sent pas capable de gérer une entreprise. Pour certains, il leur est nécessaire d’être guidé, de recevoir des « directives », de suivre des règles. Mais lorsque l’on fonde une entreprise il est indispensable d’avoir la tête sur les épaules, d’être organisé(e) et rigoureux dans chacun des domaines de l’entreprise. Cela ne veut pas dire que nous devons tout savoir, au contraire. Seulement, être chef d’entreprise s’est être capable de prendre des décisions ;
  • La prise de recul est indispensable pour pouvoir faire avancer son projet sereinement, de manière pertinente et cohérente. Il faut savoir se remettre en question, accepter les avis (positifs comme négatifs) venus de l’extérieur. Il est d’ailleurs nécessaire d’aller chercher ces avis autour de soi. Comme le dit très bien la citation « Seul on va vite, à plusieurs on va plus loin » ;
  • En lien avec cette dernière compétence, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner et demander l’appui d’autres personnes. Personne est incollable dans tous les domaines. Il y a toujours des personnes plus compétentes, d’autres avec plus d’expérience, etc. Il est donc nécessaire selon moi de bien s’entourer ;
  • Evidemment, si l’on veut devenir entrepreneur, il faut être entreprenant. Et pour ça, il faut se prendre en main, être curieux, aller chercher les informations et se créer des opportunités. Je le disais au début de l’article, rien ne tombe du ciel. Je fais d’ailleurs partie de celles/ceux qui sont persuadé(e)s que rien n’arrive par hasard ;
  • Se tester. Par là, je veux dire qu’il est selon moi important de tester son idée et ses motivations vis-à-vis de ce projet d’entrepreneuriat. S’il s’agit d’un service, cela peut être de faire une immersion dans une structure qui pourrait ressembler à son propre projet. Dans tous les cas il est indispensable que ce projet soit en accord avec ses propres valeurs ;
  • Dans l’entrepreneuriat comme dans tout autre activité, il faut trouver un équilibre de vie. Un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Se lancer dans l’entrepreneuriat est bien souvent un vrai projet de vie. Forcément, lorsque l’on croit en quelque chose, que l’on est motivé et déterminé, on a très vite tendance à se concentrer uniquement sur cette chose pour la voir se concrétiser, se réaliser. Dans ce cas, la vie professionnelle prendre le dessus sur la vie personnelle et dans ce cas cela peut vite devenir néfaste pour nous, mais aussi pour notre entourage..
.

Ces compétences sont valables pour un projet d’entrepreneuriat professionnel, mais aussi pour d’autres types de projets. Cela peut être le cas pour un projet sportif comme celui de se lancer le défi de courir un semi-marathon ou un marathon, de créer son blog personnel, etc. Je serais ravie d’avoir votre retour sur cet article, les compétences qui vous semblent indispensables pour tout projet personnel ou professionnel.
Comme je vous le disais, il y a quelques mois lorsque j’ai décidé de me lancer. J’ai donc pris les choses en main, je me suis montrée entreprenante et me suis créer des opportunités. Est-ce que ça vous dirait que je vous raconte tout ça dans un article ?

Sur la même thématique, retrouvez :
 Doit-on être qualifié pour se lancer professionnellement ?

A dimanche prochain,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

0
  • Reply
    vero
    28 janvier 2019 at 9 h 48 min

    La motivation et l’organisation sont mes points faibles.. en même temps je ne suis pas entrepreneuse et j’ai un vrai travail à coté de mon blog alors c’est difficile d’être motivée quand tu rentres le soir fatiguée… dur dur de gérer les 2

    • Reply
      Marie E.
      29 janvier 2019 at 7 h 41 min

      Bonjour Vero,
      Personne n’est parfait et nous avons toutes et tous nos points faibles. J’ai un job aussi à côté du lancement de mon projet professionnel, et c’est là que l’organisation joue tout son rôle et que je suis bien contente de l’être !
      À bientôt,

  • Reply
    Ludivine Moon
    28 janvier 2019 at 11 h 11 min

    Super article ! Je te souhaite que tout fonctionne comme tu veux ! 🙂

    • Reply
      Marie E.
      29 janvier 2019 at 7 h 41 min

      Merci beaucoup Ludivine !
      À très vite,

  • Reply
    Ethizedo
    29 janvier 2019 at 9 h 54 min

    Tout à fait vrai ! Je rajouterai aussi « oser se lancer ». Au tout début, évidemment, mais à tout plein d’autres étapes où on doit sortir de notre zone de confort. En tous cas j’ai hâte de connaître ton projet 🙂

    • Reply
      Marie Eppe
      29 janvier 2019 at 21 h 43 min

      C’est vrai, tu as raison Marion ! C’est exactement le sujet de conversation que j’ai eu avec quelqu’un ce matin. J’ai hâte de vous en dire plus également, très bientôt j’espère.
      A très vite,

  • Reply
    Laura
    30 janvier 2019 at 14 h 13 min

    Coucou,

    J’aimerais bien me lancer parfois, mais j’ai tellement peur du statut AE, j’ai peur de ne pas m’en sortir !
    Après, je sais que je suis organisée, mais parfois, j’ai tendance à remettre à plus tard ce que je pourrais faire le jour même !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    • Reply
      Marie Eppe
      11 février 2019 at 14 h 48 min

      C’est vrai que je n’y connais pas grand chose à ce statut, ce n’est pas celui pour lequel je vais opter. Mais si tu es quelqu’un d’organisée et que tu t’entoures des bonnes personnes, il n’y a pas de raisons.
      A très vite,

Leave a Reply