J'AI TESTE MINIMALISME MODE ETHIQUE ZERO-DECHET

J’offre une seconde vie à mes vêtements/chaussures de sport

14 octobre 2018

Recycler-Vetements-Baskets-Sport

Dernièrement, j’ai profité de mon déménagement pour faire un grand tri.  Tout y est passé, que ce soit côté cuisine, bureau, salle de bain et chambre. Ca m’a pris un petit peu de temps, une semaine, mais j’en avais vraiment besoin. Je ne sais pas vous, mais ayant adopté un mode de vie plutôt minimaliste depuis quelques années, je me sens vite encombrée, oppressée voire angoissée par l’accumulation. Par conséquent, je ressens régulièrement le besoin de trier.

Vous le savez sans doute, je suis sportive et pratique la course à pieds depuis plus de 12 ans maintenant. En 12 ans, j’ai pu user plusieurs paires de baskets et participer à de « nombreuses » courses officielles. Seulement voilà, bien souvent les baskets finissent pas traîner au fond d’un placard car elles ont parcouru trop de kilomètres pour que nous continuions à les porter. Mais elles ne sont pas assez abîmées ou elles représentent pour nous un souvenir particulier (nous on accompagné sur notre première course, nous ont permis de réaliser un record personnel, etc). Pour ce qui est des courses officielles, bien souvent, nous obtenons un T-shirt de finisher à l’arrivée. Ça dépend des courses, mais il n’est pas rare que ce T-shirt soit très souvent trop grand, parfois trop petit. Il se peut aussi qu’il ne soit pas à notre goût (couleur, apparition des sponsors, etc).

Lors de mon tri, est donc venu le moment de me poser la question de ce que j’allais faire de ces paires de baskets usagers et de ces T-shirts qui sommeillent dans mes placards. Si vous êtes ici, vous vous douterez qu’il n’était pas question que je les jète. J’ai donc cherché des alternatives pour leur donner une seconde vie. Je vous partage mes découvertes et les solutions que j’ai trouvé dans cet article.
.

J’offre une seconde vie à mes T-shirts de courses officielles.

En cherchant un petit peu, je suis tombée sur le groupe Facebook « Ton Tee-Shirt Me Fait RÊVER ». Si on y pense, le principe est ultra simple, mais justement, il fallait y penser et surtout le mettre en place. C’est Frédéric qui est à l’origine de cette initiative. Celle de réunir les T-shirts finisher, puis de les distribuer à des populations qui en ont besoin. En s’associant avec des associations locales, « Ton Tee-Shirt Me Fait RÊVER » a déjà distribué des T-shirts dans une école en Inde, lors d’une course dans le sud de l’Algérie, dans un orphelinat au Maroc, dans des bidonvilles au Sri-Lanka. Elle s’est aussi associé à l’association « Mobil’Douche », un camping car transformé en salle de bain ambulante qui sillonne Paris pour que les sans-abris puissent se doucher et repartir propres avec les préalablement T-shirts collectés.

Donner une seconde vie à ses vêtements est une chose, le faire de cette manière est honorable selon moi. Plus d’excuses, sortons nos T-shirts de finisher de nos placards et envoyons-les à l’association, ils s’occupent du reste. Et ce petit geste fera de nombreux heureux !

Je vous invite à rejoindre le groupe Facebook « Ton Tee-Shirt Me Fait RÊVER » pour en savoir et découvrir les modalités d’envoi.
.

J’offre une seconde vie à mes chaussures de sport.

Je le disais un petit peu plus haut, certaines de mes anciennes paires de baskets dorment dans mes placards alors que je ne les porte plus et que je n’ai pas l’intention de les reporter un jour ; et je ne pense pas être la seule dans ce cas là. Pourtant, nous les conservons. Elles peuvent être pour nous symboliques, comme un souvenir d’une course en particulier, d’une performance particulière. Elles peuvent parfois, même après plusieurs centaines de kilomètres parcourus, avoir encore une belle apparence, mais pourraient engendrer des blessures.

L’un ou l’autre, il est temps pour nous de leur donner une seconde vie. Et pour cela, je vais vous parler de RunCollect. A l’initiative d’une start-up lyonnaise, ce concept se propose de collecter nos paires de chaussures de sport (course à pieds, mais pas seulement). RunCollect agit de deux manières :

  • D’un côté, elle distribue les baskets à des populations démunies ou recyclent leurs matériaux (lorsqu’elles sont trop abîmées) pour fabriquer de nouvelles paires de baskets ;
  • De l’autre, elle récompense les sportifs consciencieux qui envoient leurs chaussures de sport usagées. Pour les « féliciter » de leur geste généreux, éthique et écologique, RunCollect leur envoie un bon de réduction qui leur permet d’acheter leur nouvelle paire de baskets de sport.

Pour renvoyer notre paire de baskets, il nous suffit de la nettoyer, d’éditer gratuitement une étiquette retour, de l’emballer dans un sac poubelle (recyclable si possible), de coller l’étiquette sur le sac, puis de le poster. Le bon de réduction nous sera alors envoyé quelques jours plus tard. Vous l’avez déduit, ce geste nous prend peu de temps et ne nous coûte absolument rien. Pourtant, il fait un heureux et fait aussi du bien à notre planète. Il est aussi possible de déposer ses baskets dans l’une des 70 boutiques partenaires de RunCollect (la liste se trouve sur leur site Internet).

Je vous invite à vous rendre sur le site Internet de RunCollect pour en savoir, découvrir les modalités d’envoi et le fonctionnement des bons de réduction.
.

Vous l’avez vu, donner une seconde vie à nos vêtements de sport c’est possible. Pour ma part, lors du tri de ma penderie j’ai rassemblé tous mes T-shirts de finisher et mes paires de baskets et m’apprêtent aujourd’hui à les envoyer pour qu’ils soient up-cyclés.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour adopter un nouveau petit geste. A la fois responsable et écologique pour notre planète en valorisant la seconde main ; mais aussi sociale et éthique en permettant à des personnes dans le besoin de bénéficier de vêtements ou chaussures qui leur sont plus qu’utile. En tout cas pour ma part, j’ai rassemblé tous mes T-shirts de finisher et mes paires de baskets usagées pour leur permettre de vivre une nouvelle vie.

A dimanche prochain,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

3
  • Reply
    Astrid (Rhapsody in Green)
    14 octobre 2018 at 12 h 09 min

    Merci pour cet article intéressant, qui me servira certainement. Je ne sais jamais trop quoi faire de mes t-shirts de finisher. J’ai réussi à en donner quelques uns, mais c’est vrai qu’on a vite tendance à les accumuler !

    • Reply
      Marie Eppe
      15 octobre 2018 at 11 h 03 min

      Bonjour Astrid,
      Si ce partage pourra t’être utile, j’en suis ravie ! Comme tu le dis, nous pouvons vite avoir tendance à accumuler sans s’en rendre vraiment compte.
      Belle journée,

  • Reply
    Emmanuelle CM
    14 octobre 2018 at 15 h 59 min

    Comme toi, je me sens désormais vite oppressée quand j’ai trop d’affaires autour de moi. J’aime bien faire le tri. Par contre, je ne connaissais pas ces deux moyens de recycler nos vêtements de sport qui me paraissent intéressants d’autant plus qu’ils ont une visée sociale. Je ne suis pas particulièrement concernée car j’ai très peu d’affaires de sport n’étant pas très sportive mais c’est toujours bon à savoir ! Merci pour ces découvertes !

    • Reply
      Marie Eppe
      15 octobre 2018 at 11 h 07 min

      Bonjour Emmanuelle,
      Je suis rassurée de voir que je ne suis pas là seule à avoir ces sentiments là. J’ai souvent du mal à les exprimer ou les décrire, mais je crois que l’oppression est le mot qui qualifie le mieux ces sensations. Tu n’as peut-être pas nécessité de ces deux initiatives à l’instant t, mais plus tard peut-être et puis des ami(e)s ou proches pourraient peut-être être intéressé(e)s, n’hésites pas à leur en parler.
      A bientôt,

  • Reply
    lauraleen
    14 octobre 2018 at 21 h 47 min

    Alors là je trouve ça méga super ces deux initiatives ! Je ne connaissais pas 🙂
    Merci de nous les faire découvrir

    • Reply
      Marie Eppe
      15 octobre 2018 at 11 h 08 min

      Bonjour Lauraleen,
      Je suis ravie que tu aies pu les découvrir. J’espère qu’elles pourront t’être utiles !
      A très vite,

  • Reply
    Manon
    15 octobre 2018 at 14 h 06 min

    Superbe geste et en plus le meilleur pour la planète! Bravo!

    • Reply
      Marie Eppe
      16 octobre 2018 at 20 h 38 min

      Merci Manon ! Peut-être que ces initiatives pourraient t’être utiles, je l’espère.
      A bientôt,

  • Reply
    Little No
    15 octobre 2018 at 16 h 51 min

    Ah c’est génial ! Justement, le père d’un ami fait du running et il lui donne souvent ses « vieilles » paires puisqu’avec son problème au genou, la durée vie de ses baskets est quand même limitée. Pour ma part, je ne suis pas du tout une runneuse, donc je réfléchissais à mettre mes chaussures au Relais mais j’entends des vertes et des pas mures dessus alors je suis toujours indécise !

    • Reply
      Marie Eppe
      16 octobre 2018 at 20 h 59 min

      Super, je suis ravie que cet article t’ait plu et que ces découvertes te seront utiles pour désencombrer tes placards à ton tour.
      A bientôt,

  • Reply
    La Minute d'Emy - Emilie
    15 octobre 2018 at 22 h 18 min

    Bravo pour ton geste et merci pour ton article très intéressant !

    • Reply
      Marie Eppe
      16 octobre 2018 at 21 h 33 min

      Merci beaucoup pour ton retour Emilie.
      A bientôt,

  • Reply
    Fanny
    16 octobre 2018 at 13 h 36 min

    Génial merci Marie !

    • Reply
      Marie Eppe
      16 octobre 2018 at 21 h 34 min

      Ravie que cet article te plaise Fanny !
      A très vite,

Leave a Reply