CONSOMM'ACTION LIFESTYLE

En 2018, je me mets au défi d’adopter une consommation encore plus responsable

7 janvier 2018

J’ai eu l’occasion de vous présenter mes voeux pour cette nouvelle année sur les réseaux sociaux, mais pas encore sur le blog. Je profite donc de ce premier article de 2018 pour vous souhaiter une très belle année 2018. Quelle soit remplie d’amour, de bonheur, de joie et de santé. D’ailleurs, l’année débute et j’ai des envies et objectifs plein la tête, pas vous ? Je n’attends généralement pas de dates précises pour me lancer de nouveaux défis et mettre en place de nouvelles résolutions. Et pourtant, j’avais envie de vous partager un défi que je me lance en ce début d’année. Celles qui me lisent le savent, en 2017 j’ai fait du tri, j’ai consommé de manière plus réfléchie et responsable. Je souhaiterais continuer sur cette lancée en 2018 et vous présente donc mes nouveaux défis dans cet article.
.

Côté minimalisme : rien de neuf en 2018.

En 2017, je me suis séparée de bon nombre de chose et j’ai privilégié la seconde main lorsqu’il fallait que je me procure quelque chose. Il me semblait naturel de continuer sur cette lancée et de m’améliorer encore de ce point du vue là. Lorsque j’ai vu le défi lancé par Zero Waste France, y adhérer m’est paru évident. Zéro Waste France est une association écologiste qui lutte contre le gaspillage et la production massive de déchets. En m’inscrivant à ce défi, je vais recevoir tout au long de l’année des conseils et astuces qui me permettront de limiter au maximum ma production de déchets et sur un plan plus global, votre impact écologique.

J’ai conscience de mes limites vis-à-vis de ce défi. Effectivement, cette année sera sans doute sous le signe de plusieurs déménagements. Des aléas qui nécessiteront peut-être l’achat de meubles et/ou appareils électroménagers. Je privilégierai évidemment l’occasion et la seconde main, comme j’en ai pris l’habitude. Cependant, je me lance non pas le défi de « rien de neuf en 2018 », mais celui de « 12 achats neufs au maximum ».
.

Côté zéro-déchet : continuer de réduire mes déchets (et les peser).

En 2017, mon chemin vers le zéro-déchet a fait un bon bout de chemin, je vous en parlais ici il y a 6 mois. Du côté de ma salle de bains, le chemin a continué à évoluer dernièrement, je vous en parlais récemment ici. Je souhaite poursuivre mes efforts pour une salle de bains zéro-déchet durant cette année 2018.

Concernant ma cuisine, j’achète mes céréales en vrac depuis plusieurs année. Récemment, les légumineuses secs ont commencé à remplacer les légumineuses en converse. Aussi, je me suis mise à fabriquer moi-même mon « lait » végétal. En 2018, j’ai comme résolutions de poursuivre ces efforts en n’achetant plus de conserves de légumineuses, ni de brique de « lait » végétal. Ma consommation de fruits et légumes est assez importante, mais je n’ai malheureusement pas de compost, et il n’est pas possible de composter mes épluchures près de chez moi. Je consomme des fruits et légumes bio ou locaux achetés directement à la ferme. Je cuisinais et consommais donc déjà beaucoup d’entre eux sans les éplucher. En 2018, j’aimerai valoriser toutes les épluchures encore non valoriser, toujours dans un but d’anti-gaspillage et de réduction de mes déchets.

Toujours dans l’optique de réduire mes déchets, en 2018 je compte peser mes poubelles et compter mes sacs poubelles. Cela me permettra d’avoir un suivi sur les déchets que je produits (puisque je vis seule, c’est assez simple). Le but sera de mettre en place des objectifs évolutifs.
.

Côté locavorisme : acheter encore plus français.

J’achetais déjà mes fruits et légumes localement, je vous ai d’ailleurs partagé mes astuces pour acheter local sans se ruiner en juin dernier. Toujours du côté alimentaire, je regarde toujours la provenance des aliments que j’achète, en privilégiant l’origine française. En 2018, je compte bien continuer sur cette lancée que ce soit pour les produits frais et les produits secs. En privilégiant par exemple les lentilles vertes du Puy-de-Dome ou le quinoa d’Anjou.

Toujours concernant le locavorisme, j’aimerais prendre plus de temps à me renseigner sur l’origine et la provenance des produits. Il existe tellement d’étiquetages différents : « fabriqué en France », « origine France », « made in France », etc, que l’on s’y perd. Je lis actuellement Enquête Sur le Made-in France de Jean-Michel Bezat et compte bien continuer sur ma lancée tout au long de l’année.
.

Côté éthique : opter pour une mode éthique.

J’ai très très peu acheter en 2017. Je n’ai d’ailleurs quasiment pas fait de shopping et n’ai pas fait les soldes. D’abord parce que je voulais minimiser ma garde-robe, parce que je n’avais pas besoin de grand chose. Mais aussi parce que je ne veux plus acheter de vêtements made-in China, Cambodge ou Bangladesh, dont les conditions de travail sont déplorables. Aussi,  j’étais obnubilé par le fait d’acheter français, notamment pour la mode. J’ai très vite dû faire face à la réalité : la réglementation autour de l’origine des produits est peu claire (hormis pour l’alimentation). Pour cette raison, je me suis mise à me renseigner et souhaite continuer de le faire en 2018.

En voulant acheter éthique et français, je me suis heurtée à un obstacle encore trop haut pour moi. Ma consommation est déjà responsable et raisonnable, alors pourquoi me lancer des objectifs non atteignables ? Plutôt que d’être « frustrée » de ne pas trouver ce que je souhaiterais, en 2018, je vais me lancer un premier défi : acheter éthique. Et puis qui sait dans quelques années, je pourrais peut-être me lancer le défi d’acheter à la fois éthique et français.

..

Je suis curieuse de savoir quelques sont vos objectifs concernant votre consommation minimaliste, zéro-déchet, locale et éthique pour 2018.
Est-ce que ça vous direz de me rejoindre dans mes défis et notamment le défi « 12 achats neufs au maximum » ? Seriez-vous intéressés de savoir où j’en suis dans mes défis au fil des saisons de l’année 2018 ?

A très vite,

cropped-new_identite3.jpg

Instagram | Facebook

4
  • Reply
    Marion
    7 janvier 2018 at 13 h 59 min

    Merci pour cet article! Dis-moi, comment fais-tu ton lait végétal? Mes petits ne boivent que du lait de riz (acheté en carton ou bouteilles de plastique, à mon grand désarroi), mais je n’arrive pas à obtenir un goût satisfaisant en le préparant maison… Tout conseil serait bienvenu!

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 20 h 47 min

      Bonsoir Marion,
      Merci beaucoup pour ton retour.
      Concernant mon lait végétal, je le fais à l’avoine. J’aime vraiment le goût et il est très économique et rapide puisqu’il ne nécessite pas de temps de trempage. J’ajoute dans mon blender 150 et 200g de flocons d’avoine, j’y ajoute 1 litre d’eau et je mixe. Ensuite je filtre avec un sac à lait végétal et le tour et joué. En espérant que mes conseils puissent t’aider.
      A bientôt,

  • Reply
    Julie
    7 janvier 2018 at 14 h 04 min

    Coucou,
    Moi qui avance pas à pas vers une vie plus saine et une consommation plus responsable, je vais essayer de suivre quelques unes de tes résolutions! Je suis loin encore du minimalisme et de la mode éthique, je l’avoue, mais j’essaie déjà d’acheter local et de réduire mes déchets 😉
    Bonne année 2018
    Bises

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 20 h 48 min

      Bonsoir Julie,
      Je suis ravie de savoir que plusieurs de mes résolutions puissent te correspondre et te donnent envie de les suivre.
      C’est déjà très bien ! Chaque pas compte et à son importance. Et puis de toute manière, personne n’est parfait n’est-ce pas ?
      Merci beaucoup, je te souhaite une très belle année 2018 également !
      A bientôt,

  • Reply
    Margaux Lifestyle
    7 janvier 2018 at 14 h 51 min

    Article très intéressant, qui me donne quelques pistes pour l’acheteuse compulsive que je suis ! Si, niveau alimentation, j’ai fait pas mal de progrès en n’achetant que ce dont j’avais besoin et en favorisant le vrac, côté mode et déco, j’ai encore beaucoup de chemin à faire !! Je vais suivre tout ça de près, pour voir comment je peux m’en inspire 😉

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 20 h 52 min

      Bonsoir Margaux,
      Merci beaucoup pour ton retour, je suis ravie que mon article puisse t’inspirer pour adopter un mode de vie plus raisonnable.
      La société fait que nous sur-consommons. Nous ne pouvons pas dire que nous ne sommes pas responsables de nos achats, mais pas totalement. En tout cas nous subissons beaucoup de pression de la part de notre environnement.
      A très vite pour le prochain épisode alors 🙂,

  • Reply
    Only Laurie
    7 janvier 2018 at 16 h 15 min

    Wouah je suis impressionnée par toutes tes volontés! Ce sont des belles ambitions que je te souhaite de réaliser 🙂 Pour ma part, j’aimerais continuer le minimaliste, je dois encore m’améliorer sur cette voie 🙂

    Belle journée

    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 20 h 54 min

      Merci beaucoup pour tes encouragements Laurie !
      Je te souhaite de t’améliorer dans ton chemin vers le minimalisme alors.
      A bientôt,

  • Reply
    7 janvier 2018 at 17 h 47 min

    Ton article m’a donné l’envie d’aller voir du côté de Zéro Waste France. J’en avait entendu parlé vaguement là je vois en quoi ça consiste 🙂 Bonne réalisation pour tous ces défis en 2018

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 20 h 58 min

      Bonsoir Mō,
      Merci beaucoup pour tes encouragements. Je suis ravie d’avoir pu t’éclairer un petit peu sur ce défi organisé par Zéro Waste France.
      A bientôt,

  • Reply
    Emy@Feminite-zen
    7 janvier 2018 at 18 h 14 min

    Interressant ton article ! Vraiment ! Plein de découverte pour moi et de bon sens aussi. Ça rejoint mes idées anti Conso-moutons de façon intelligente et responsable . Bravo !

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 21 h 01 min

      Merci beaucoup Emy, vraiment !
      Je suis ravie que mon article t’ait plu et que ce que je souhaite partager puisse parler à d’autres.
      A bientôt j’espère,

  • Reply
    Claire
    7 janvier 2018 at 19 h 02 min

    Hello Marie,
    Que de bonnes résolutions ! Comme toi je cherche à acheter des vêtements éco-responsables. Cela risque d’être compliqué au vu des prix de certaines marques.. je comprends tout à fait que ces produits soient plus chers. Mais malheureusement je n’ai pas le budget pour m’en offrir beaucoup. Je compte néanmoins, lors d’achats importants (un manteau d’hiver par exemple), investir un peu, car les vêtements sont réutilisables plusieurs années !
    Concernant les objets de seconde main, j’avoue ne pas réussir à m’y faire. J’ai longtemps chercher des choses sur le bon coin, mais aujourd’hui, j’estime avoir « le droit » d’avoir des objets neufs. Par ailleurs je n’aurais pas confiance en un appareil ménager trouvé d’occasion, puisqu’on ne connaît pas sa vraie histoire. En revanche, il ne m’arrive jamais de jeter avant que l’objet soit complètement hors service.
    A bientôt,
    Claire

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 21 h 06 min

      Bonsoir Claire,
      Merci beaucoup pour ton retour. Je vois que notre position est la même concernant les vêtements, pour ma part je me sens vraiment frustrée. Cette année je vais essayer de ne penser qu’éthique et non pas éthique + français. Et puis comme toi, me concentrer sur des achats rentables sur le long terme, des intemporels. Pour les objets ménagers, j’achète aussi neuf, en faisant attention à la consommation d’énergie, etc. Et si l’occasion se présente, je récupère auprès de mes proches qui veulent se séparer de leurs électroménagers.
      A très vite,

  • Reply
    Floriane- 1 billet pour
    7 janvier 2018 at 19 h 38 min

    Ce sont de belles et bonnes résolutions. Je te souhaite une belle année et beaucoup de réussite

    • Reply
      Marie Eppe
      7 janvier 2018 at 21 h 07 min

      Merci beaucoup pour tes encouragements Floriane.
      A bientôt,

  • Reply
    Astrid (Rhapsody in Green)
    8 janvier 2018 at 13 h 38 min

    Ton article est très intéressant, et je vais essayer moi aussi de continuer mes efforts pour consommer de manière responsable.
    Concernant les épluchures de fruits et légumes, je te conseille le livre « Les épluchures » de Marie Cochard, qui donne plein d’idées pour les valoriser. Sinon il existe des composteurs d’appartement (le lombricomposteur par exemple). Pour ma part, les déchets verts vont au compost du boulot de mon chéri, ou bien nous les donnons à mes beaux-parents et amis qui possèdent des poules. Elles mangent tout !

    Concernant la mode, c’est ce qui me freine encore aujourd’hui. Le défi éthique/made in France me semble encore difficile à relever aujourd’hui. J’essaye d’acheter beaucoup moins, et durable. J’avance petit à petit…

    Avec plaisir pour lire ton évolution et l’avancement de ton défi 🙂

    • Reply
      Marie Eppe
      9 janvier 2018 at 21 h 22 min

      Bonsoir Astrid,
      Merci beaucoup pour tes mots. Merci pour ton conseil, je l’ai justement reçu à Noël (une amie qui me connaît trop bien, hihi). Je vis en studio, donc j’avoue que chaque mètre carré est précieux, mais j’y penserai à l’avenir, c’est certain. Je trouve ça super chouette que le travail de ton chéri ait un compost !
      C’est un bon compromis que tu as trouvé pour la mode je trouve.
      A bientôt,

  • Reply
    hecerosa
    17 janvier 2018 at 16 h 06 min

    Ce qui concerne les vêtements je privilégie vinted on trouve vraiment de tout sur ce site c’est de la seconde main et ça reste des vêtements récents certains ne sont même pas portés 😊

    • Reply
      Marie Eppe
      19 janvier 2018 at 20 h 36 min

      Je te rejoins totalement. Les vêtements que j’ai pu acheté en 2017, je les ai déniché sur Vinted.
      A bientôt Hélène,

Leave a Reply