Minimalisme Zéro déchet

Ces choses qui ont disparu de mes placards

26 July 2017

Je reviens aujourd’hui vous parler de différents objets et produits qui ont disparu de mes placards depuis quelques temps. Des produits qui encombrent nos placards, dont l’usage n’est finalement pas indispensable puisque je m’en passe facilement. Vivant dans un petit espace, gagner de l’espace en désencombrant mes placards s’est avéré avantageux, mais ce n’est pas la raison principale de ces changements. La première raison est en lien avec mon mode de vie de plus en plus minimaliste et zéro-déchet et de la prise de conscience de l’impact que certains objets peuvent avoir sur l’environnement ou encore de la composition de certains produits. Assez parlé, je vous laisse découvrir les produits et objets dont je me passe depuis quelques temps dans ma cuisine et ma salle de bain.

DANS MA CUISINE

Le papier essuie-tout, aussi appelé Sopalin®, est un exemple phare de surconsommation. Il est utilisé quotidiennement pour absorber, sécher, nettoyer, etc. Bien loin d’être économique, il n’est surtout pas écologique. N’étant ni recyclable, ni soluble dans l’eau, son impact environnemental est conséquent. Cela fait bientôt deux ans qu’il a déserté mon appartement, et je m’en porte très bien. Une multitude de solutions de remplacement existe. Pour ma part, j’utilise un TAWASHI (ou une éponge) pour absorber et un TORCHON ou une MICROFIBRE pour sécher et nettoyer. Tout aussi efficace et bien plus respectueux de l’environnement.
NB : Si vous possédez un compost, sachez que le Sopalin® est biodégradable et peut très bien être utilisé dans les composteurs pour absorber les matières organiques.

IMG_1113

Le papier aluminium et le film alimentaire sont très souvent utilisés pour conserver et protéger les aliments. Leur utilisation m’a cependant posé problème pour 2 raisons différentes. La première est encore une fois l’impact environnemental, la seconde est la toxicité du plastique et de l’aluminium et de leur impact sur notre santé. Par quoi est-ce que je les remplace ? Malgré la potentielle toxicité du plastique, j’ai beaucoup de TUPPERWARE® (qui ne contiennent plus de BPA* depuis 2010 ) à l’appartement et je continue malgré tout à les utiliser (j’évite tout de même de les faire chauffer). J’utilise aussi des BOITES EN VERRE et en particulier des bocaux/mason jars. Pour les sandwichs ou autre aliment sec à emporter, je l’emballe dans unTISSU EN COTON que je lave ensuite. Il existe aussi une autre solution que j’ai découverte il y a peu de temps, le FILM ALIMENTAIRE LAVABLE. Il s’agit d’un tissu imperméabilisé avec de la cire d’abeille (ou de soja pour les vegans). Je n’en ai jamais utilisé, mais apparemment il est possible de le faire soi-même assez facilement avec seulement du tissu et de la cire.
*BPA : bisphenol-A, substance chimique qui agirait comme un perturbateur endocrinien.

IMG_1111

Les bouteilles d’eau en plastique représentent plus de 150 000 tonnes de déchet chaque année. Simple, pratique et plus économique, l’EAU DU ROBINET remplace très bien les bouteilles en plastique. J’ai été habitué à consommer de l’eau du robinet depuis toute petite et je m’en porte très bien. Je n’ai recours aux bouteilles d’eau en plastique qu’occasionnellement pour des eaux plates ou pétillantes riches en minéraux après un effort physique particulier (je n’ai pas encore trouvé d’alternatives à cela). Notez que l’eau qui coule de vos robinets est la chose la plus surveillée et analysée avec plus de 50 contaminants et paramètres physico-chimiques testés, donc peu d’inquiétudes quant à sa qualité (il existe des cartes interactives de la qualité de l’eau en fonction de votre géolocalisation ).
NB : Si vous trouvez que l’eau de votre ville a un goût : laissez s’écouler l’eau quelques secondes avant de l’utiliser ou stockez la dans une carafe en verre quelques temps à l’air libre ou au réfrigérateur, l’odeur disparaîtra.

IMG_1128

Peu à peu d’autres produits disparaissent de ma cuisine. J’ai par exemple remplacé mon liquide vaisselle par un BLOC DE SAVON DE MARSEILLE depuis un petit peu plus d’un mois. Je ne l’ai pas noté, mais j’achète un maximum de PRODUITS EN VRAC(féculents, céréales, oléagineux, fruits, légumes, oeufs, …), donc je n’ai pas tous ces produits alimentaires sur-emballés qui encombrent et représentent une quantité importante de déchets facilement évitables.
.

DANS MA SALLE DE BAIN

Les cotons démaquillants ont été la première chose à disparaître de ma salle de bain. J’ai découvert les LINGETTES DEMAQUILLANTES LAVABLES l’année dernière. Ni une, ni deux, connaissant les talents de couturière de ma maman, je lui en ai parlé. Elle s’est renseignée à son tour et m’a confectionné 20 petites lingettes en éponge de bambou qui ne me quittent depuis.
NB : Je ne me maquille pas beaucoup donc mes lingettes ne sont pas très sales, mais pour ceux qui se maquillent beaucoup, une petite touche de percarbonate de soude avec votre lessive et vos lingettes ressortiront comme neuves.

IMG_1104

Dans ma salle de bain il n’y a plus de flacon de shampoing, ni de flacon de gel douche. J’utilise un SHAMPOING SOLIDE depuis novembre 2016 et j’en suis totalement satisfaite. Je n’ai rien changé à ma routine (un shampoing tous les deux jours) et mes cheveux se portent très bien, ils ne sont ni plus sales, ni plus gras qu’avant. Après 9 mois d’utilisation, je suis seulement à mon deuxième shampoing, le format solide est bien plus économique, peu importe le produit. J’ai adopté le SAVON SOLIDE depuis novembre dernier également, et tout comme le shampoing : testé et approuvé.
Je voulais aussi noter leur praticabilité. En effet, j’ai eu l’opportunité de pas mal voyager ces derniers mois grâce à ma mobilité académique et les produits solides sont vraiment très pratiques pour ça, puisque je n’ai pas eu à me soucier de la contenance de mes produits pour mon bagage cabine.

IMG_1110

Le démaquillant a aussi disparu de ma salle de bain récemment. Ça faisait un petit moment que je voulais m’en débarrasser, mais prévoyante et organisée comme je suis, j’avais toujours un flacon d’avance. J’ai donc dû terminer mon stock avant de pouvoir opter pour l’alternative dont j’avais beaucoup entendu : l’HUILE VEGETALE. J’ai opté pour l’huile de coco, mais toute huile végétale fera  très bien l’affaire (même l’huile d’olive de votre cuisine, oui oui!). Je ne me maquille pas au quotidien donc je n’en utilise pas beaucoup, mais pour démaquiller un maquillage chargé au niveau des yeux, il suffit de faire chauffer l’huile entre les mains et de frotter les yeux. Il suffit ensuite d’éliminer les résidus avec un HYDROLAT/EAU FLORALE sur une lingette démaquillante lavable.
NB : Privilégiez une huile végétale de qualité, certifiée bio.

IMG_1095

Ils n’ont pas encore disparus, mais les mouchoirs en papier le seront bientôt puisque j’ai décidé de les remplacer par des MOUCHOIRS EN TISSU lavables et réutilisables à l’infini. J’aimerais aussi éliminer les cotons-tiges par un ORICULI. Vous connaissez ce petit objet ? Est-ce que certain(e)s d’entre vous l’utilise ? Je pense aussi passer à la brosse à dents en bambou prochainement. Vous l’avez déjà adopté ?
.

Si certaines d’entre vous ont supprimé d’autres produits, n’hésitez pas à les partager, je serai ravie de pouvoir découvrir vos alternatives et d’essayer les adopter moi aussi. Pour les autres, j’espère que cet article pourra être utile et que vous essayerez à votre tour de supprimer certains objets/produits de vos placards.

A très vite,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

0
  • Reply
    juliiiiiie
    26 July 2017 at 18 h 23 min

    Pour l’eau du robinet il existe des systèmes de filtration: soit la fameuse carafe “Brita” ou des filtres que tu peux installer directement au robinet afin d’épurer l’eau des ses résidus de chlore, plomb, métaux lourds… 😉

    • Reply
      marieeppe
      26 July 2017 at 20 h 25 min

      Effectivement je n’ai pas pensé à le noter, pourtant mes parents utilisent une carafe Brita. J’ai vu pas mal de posts sur ces pommeaux de douche qui purifient l’eau.
      Merci pour ton retour et tes alternatives ma Julie, à très vite 😚

  • Reply
    PaulineBay
    26 July 2017 at 21 h 21 min

    Hello Marie 🙂 Il est super ton article car je découvre des trucs ! Comme pour le sopalin, je n’en achète pas car finalement je trouve qu’on s’en passe très bien, et j’avoue, je l’oublie souvent sur ma liste ! Mais finalement en lisant ton article, je me dis que c’est une bonne chose de l’oublier ! Pour le liquide vaisselle aussi j’aurai jamais pensé à utiliser du savon de Marseille. Sinon j’essaye de mon coté de faire attention à la composition des produits que j’achète en général, que ce soit pour la cuisine, la salle de bain mais j’avoue que j’ai encore des efforts à faire niveau contenant… Ce n’est pas toujours évident, j’achète au max en vrac mais je n’ai pas encore essayé pour les produits ménagers et de beauté. Ton blog va me permettre de me perfectionner 🙂

    Merci pour ton article !
    A bientôt ! ♡

    • Reply
      marieeppe
      27 July 2017 at 14 h 09 min

      Hello Pauline 😊,
      Merci beaucoup pour ton retour. Effectivement ce n’est pas plus mal de l’oublier et puis c’est qu’il ne t’est pas forcément utile.
      J’essaie aussi de faire de plus en plus attention à la composition des produits cosmétiques et d’entretien, mais les listes d’ingrédients sont bien plus compliquées à comprendre que les produits alimentaires par exemple. Pour le vrac, j’ai débuté par la cuisine et je me mets peu à peu aux produits d’entretien et cosmétiques.
      Encore merci. En espérant que tu trouves de quoi t’améliorer dans mes prochains articles.

      A très vite ♡,

  • Reply
    Aurelie
    27 July 2017 at 11 h 50 min

    J’ai lu pas mal de controverses sur Brita, comme quoi des bactéries restaient dans le filtre et se développent. Franchement je suis comme toi Marie j’ai confiance dans l’eau du robinet. Sinon je fais moi-même mon liquide vaiselle , je songe à m’acheter une brosse à dents en bois. Idem crème hydratante à l’huile de coco + àloe vera. J’utilise le film plastique pour congeler je sais pas par quoi le remplacer. Merci de cet article

    • Reply
      marieeppe
      27 July 2017 at 14 h 18 min

      Oui j’ai lu aussi plusieurs articles à ce sujet. Finalement il faudrait changer le filtre très régulièrement, ce n’est pas vraiment économique et une chose en plus à se soucier alors que l’eau du robinet fait très bien son job.
      Je pense me procurer aussi une brosse à dents recyclable d’ici peu de temps, je n’ai vu que des avis positifs. Sympa l’idée huile+aloe vera en guise de crème hydratante. Pour congeler, il me restait des sacs à zip en plastique, je les lave et les réutilisent indéfiniment (c’est ma solution actuelle et pas de déchet pour le moment puisque je réutilise).
      Merci beaucoup pour ton retour et le partage de tes alternatives Aurélie (je testerai la crème hydratante prochainement).
      A bientôt,

  • Reply
    peanutgreenblog
    27 July 2017 at 11 h 58 min

    Un article vraiment très intéressant, merci beaucoup Marie!
    Pour l’instant, j’ai remplacée les mêmes choses que toi mais j’avoue que j’ai encore du mal à me passer des bouteilles d’eau pétillante, je vais réfléchir à une alternative..

    • Reply
      Sylvie Arrighi
      3 August 2017 at 9 h 40 min

      Nous on est des grands fans d’eau gazeuse alors on a investi dans un appareil Sodastream depuis des années et on en est ravis.
      Pas de déchets puisque la bouteille de gaz vide est renvoyée en échange d’une pleine

  • Reply
    marieeppe
    27 July 2017 at 14 h 24 min

    Merci pour ton commentaire Mathilde, je suis ravie d’avoir ton avis.
    Oui, je n’ai pas trouvé d’alternative non plus à cela. Je sais qu’il existe des machines à gazéifier, mais c’est bien trop encombrant pour l’usage que je veux en faire. Mais surtout, ce que je recherche c’est la richesse naturelle en minéraux qu’il y a dans les eaux pétillantes et ce que ne propose pas ce type de machines je pense. Je vais essayer de me renseigner aussi à ce sujet.
    A bientôt,

  • Reply
    My Lifestyle & Travel
    28 July 2017 at 15 h 29 min

    Coucou Marie 😀
    Ton article est très intéressant, je vois que toi aussi, tu es dans une démarche zéro déchet 😀 Pour ma part, finis les essuie-tout, les boites et bouteilles en plastique, les pailles, verres et couverts jetables.
    Pour emballer nos sandwiches, j’utilise à présent des wrap alimentaires réutilisables ! C’est génial, il suffit simplement de les passer à l’eau savonneuse et ça sèche super vite 😀
    Pour l’eau, je n’utilise plus de bouteilles en plastique et je vais chercher mon eau à la source directement à l’aide de bouteille en verre. Pour la filtrer, il y a soit l’option osmose inverse qui coûte relativement chère ou l’option du charbon binchotant qui sont compostables 😉
    Si tu veux que ton eau soit pétillante, j’avais vu sur la toile que tu pouvais mettre dans ton eau du jus de citron avec un peu de bicarbonate de soude dans ton eau. Le citron permet de rendre la boisson acide afin que les bulles puissent se former 😀
    Pour l’oriculi, j’ai voulu arrêter l’utilisation des cotons lorsque je me suis aperçus qu’ils se retrouvent chaque année dans les rivières ou sur les littoraux européens. Ils relâchent des substances chimiques qui continuent de se diffuser dans l’environnement tout au long de leur durée de vie et viennent s’agglomérer au continent plastique. Le pire dans tout ça, c’est qu’ils peuvent même perforer les organes des oiseaux et des poissons qui les ingèrent. Lorsque j’ai pu prendre conscience de ça, je suis partie acheter un oriculi en inox directement parce que c’était l’option la plus hygiénique et ça me permets de le garder longtemps.
    Bon week-end à toi et à bientôt

  • Reply
    marieeppe
    30 July 2017 at 21 h 07 min

    Bonsoir Emeline, merci beaucoup.
    Vivant seule c’est vrai que je n’ai jamais acheté de couverts en plastique, mais quand j’y pense ça représente une quantité incroyable de déchets…
    Les wraps que tu utilises sont ces films alimentaires avec de la cire d’abeille/soja ? Tu les as fais toi-même ou tu les as acheté ?
    J’ai déjà entendu parler du charbon, mais comme je n’ai pas de problème particulier avec l’eau de ma ville, je n’ai jamais songé à en acheter. Mais je pense que c’est la meilleure alternative comparé aux carafes filtrantes ou mitigeurs filtrants.
    Je te remercie pour cet astuce pour gazéifier l’eau. Je pense que je vais essayer cette “recette” rapidement 😀.
    Pour ce qui est des cotons tiges, c’est une visite d’une station d’épuration qui m’a interpeler. Des tonnes de cotons tiges atterrissent dans ces stations où ils posent de nombreux problèmes. Où as-tu acheté ton oriculi en intox ? Je n’en vois qu’en bois.
    Merci beaucoup pour ton retour et toutes tes astuces.
    A très vite,

  • Reply
    My Lifestyle & Travel
    30 July 2017 at 22 h 07 min

    Bonsoir Marie,
    Les wraps que j’utilise sont ceux que j’ai présentés sur mon blog dans mon article sur les wraps alimentaire. Une amie me les a offerts lors de son séjour en Nouvelle-Zélande 😀 tu peux trouver de la cire végétale sur ce site http://www.latitudenature.com/category/cires-naturelles-/588/ pour les réaliser toi-même, je te conseille de les contacter directement, car ils sont des points de vente en France 😉
    Pour mon oriculi, je l’ai trouvé à la pharmacie directement, c’est une fabrication française et garantie à vie 😀
    Bonne semaine Marie et à très vite

  • Reply
    marieeppe
    31 July 2017 at 15 h 55 min

    Bonjour Emeline,
    Oui j’étais tombée sur ton article à ce sujet, très intéressant. Merci pour le lien, je file voir ça et me renseigner. Ah oui ? J’irai voir si mon pharmacien en a lui aussi.
    Bonne semaine, à bientôt 😊

  • Reply
    lequotidiendemmanuelle
    5 August 2017 at 18 h 56 min

    Très intéressant ton article ! Je souhaite tendre vers le minimalisme et le zéro-déchet. Je ne suis qu’au début de ma démarche pour l’instant mais ton article me permet de voir des solutions alternatives, merci !

    • Reply
      marieeppe
      5 August 2017 at 22 h 00 min

      Bonjour Emmanuelle,
      Merci pour ton retour, je suis ravie de savoir que cet article puisse t’être utile dans ton chemin vers ce nouveau mode de vie. J’espère que les prochains pourront tout autant t’intéresser.
      A bientôt,

  • Reply
    ninonpetras
    7 August 2017 at 15 h 42 min

    Super post ! Je suis dans la même démarche que toi, et j’ai supprimer quasiment les mêmes choses ! Dans la salle de bain, j’ai également supprimé les cotons tiges, les protections hygiéniques jetables et je m’apprête aussi à passer aux rasoirs en inox 😉

    ninon
    http://www.ninonptrs.fr

    • Reply
      marieeppe
      8 August 2017 at 8 h 03 min

      Je pense que l’on débute toutes et tous par les mêmes choses et qu’on avance ensuite chacun à notre rythme. Tu utilises un oriculi en bois ou en intox ? Je pense bientôt franchir le cap pour les protections hygiéniques. J’espère que tu feras un retour sur ces rasoirs en intox dont j’entends beaucoup parler, je serai ravie d’avoir ton avis à ce sujet.
      A bientôt,

  • Reply
    Coquelicot et Basilic
    24 August 2017 at 9 h 52 min

    Merci pour cet article très complet qui apporte des pistes pour celles qui, comme moi, veulent se débarrasser, petit à petit, du superflu, non écologique 😉

    J’ai déjà arrêté d’acheter des cotons démaquillant, j’utilise comme toi de jolis carrés démaquillants réutilisables et de l’huile de coco !

    En revanche, je note l’option shampooing solide 😉

    • Reply
      marieeppe
      24 August 2017 at 11 h 02 min

      Merci pour ton retour !
      Les carrés démaquillants sont bien plus agréables sur la peau, on est d’accord ?
      Je te conseille, bien plus minimaliste, économique et puis ça ne produit aucun déchet. Personnellement je n’y vois que du positif.
      A bientôt,

  • Reply
    Mélodie
    6 September 2017 at 18 h 57 min

    Article super intéressant ! Essayant moi aussi depuis quelques mois d’être plus minimaliste dans mon mode de vie, voilà pleins de supers astuces et pistes de réflexions. Je ne connaissais pas du tout les films alimentaires lavables, et me demandais justement s’il y avait d’autres façons de remplacer le film plastique que le tuperware et les bocaux en verre. Je vais regarder ça de ce pas.

    • Reply
      Marie Eppe
      7 September 2017 at 9 h 31 min

      Bonjour Mélodie,
      Je suis ravie de savoir que mes astuces puissent t’être utile. J’ai découvert le film alimentaire ciré et lavable récemment aussi, et je n’en ai lu que du positif.
      A très vite,

  • Reply
    Misshyneandco
    9 September 2017 at 14 h 55 min

    Très bon article, je ne suis pas encore indépendante mais par exemple, le sopalin est plus une habitude car au final on en utilise beaucoup et il se déchire très facilement contrairement à ce qu’on nous dit dans les publicités. Je pense qu’il est facile de changer certaines choses si on y réfléchit.

    • Reply
      Marie Eppe
      9 September 2017 at 15 h 22 min

      Merci pour ton retour Céline, effectivement c’est des petits gestes plutôt simples à adopter. Il suffit juste de s’en rendre compte et c’est pour cette raison que j’évoque ces sujets là sur mon blog.
      A très vite,

  • Reply
    Tawashi, l’éponge zéro-déchet – Marie Eppe
    22 October 2017 at 7 h 05 min

    […] vous ai déjà parlé de tawashi dans mon article où je vous parle des choses qui ont disparu de mes placards. Je vous le présentais comme alternative à l’éponge conventionnelle. Une alternative […]

Leave a Reply