MINIMALISME ZERO-DECHET

Pour Noël, privilégions l’utilité et la fonctionnalité

9 décembre 2018

Noël-cadeaux-utiles-fonctionnels-zero-dechet

Vous n’êtes pas sans savoir que Noël arrive à grands pas. Cette période je l’aime autant que je l’appréhende. Pourquoi je l’aime ? Car elle est pour moi le signe de retrouvailles en famille, de partage et de convivialité. Pourquoi je l’appréhende ? Car depuis que j’ai adopté un mode de vie simple et minimaliste, j’ai du mal à trouver du sens à toute la sur-consommation qui s’opère à cette période. La publicité et la communication, les rayons des supermarchés et magasins de décoration surchargés, il y en a partout et je l’avoue, ça me dépasse. L’an dernier déjà, j’avais rédigé un article à ce propos, je vous partageais ma vision de Noël, celle d’une minimaliste en devenir.

Pourtant, moi qui dénonce la surconsommation à cette période de l’année, j’avais tout de même rédigé un article d’idées cadeaux made-in France… Cet article j’ai eu envie de le rédiger à ce moment-là, les idées et produits partagés je les trouve vraiment chouettes. Ils sont fabriquées en France, participent à l’économie locale/française. Mais voilà aujourd’hui, un an plus tard, mon mode de consommation a continué d’évoluer et je voulais que l’on en discute ensemble. Oui discuter, car je vais donner mon point de vue, ma position à ce sujet, mais j’aimerais beaucoup connaître le vôtre et échanger ensemble sur le sujet.
.

L’économie de la fonctionnalité

D’abord, je voudrais parler d’économie de la fonctionnalité. Selon l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), l’économie de la fonctionnalité consiste à fournir aux entreprises, individus ou territoires, des solutions intégrées de services et de biens reposant sur la vente d’une performance d’usage ou d’un usage et non sur la simple vente de biens. Se tourner vers l’usage plutôt que la possession permet de limiter et préserver les ressources naturelles dans une perspective d’économie circulaire. Je parlais d’ailleurs de l’économie circulaire il y a quelques semaines, dans l’article « Quels gestes adopter pour une économie circulaire ? ».

Pour certains, Noël signifie cadeau. Certains ne ressentent pas spécialement le besoin de matériel, celui d’ouvrir un paquet cadeau ou même d’en offrir, d’autres ressentent ce besoin, il est pour eux « nécessaire ». Je sais que personnellement je n’ai jamais été très matérialiste, des plus lointains souvenirs que j’ai, je ne me souviens pas avoir fait de wishlists de Noël en particulier. Que ce soit pour Noël ou pour mon anniversaire, je suis quelqu’un qui ne souhaite rien et qui répond toujours qu’elle n’a besoin de rien. S’il m’arrive d’avoir une idée en tête, elle correspond toujours à un réel besoin. J’ai par exemple le souvenir du ciré jaune que j’ai reçu il y a 2 ou 3 ans, que je souhaitais depuis plusieurs années et qui allait m’être très utile pour les 6 mois en Irlande-du-Nord que je m’apprêtais à vivre. Celui d’un cuit-vapeur ou d’un aspirateur lorsque je préparais un déménagement. Bref, pour moi un cadeau doit répondre avant tout à un réel besoin.
.

Profiter du moment présent

Comme je vous le disais, recevoir des cadeaux n’a jamais été pour moi une nécessité, même à Noël. Pour moi, cet évènement est avant tout un moment de partage, d’échange et de convivialité. D’autant plus depuis que j’ai pris mon envol, passé plusieurs années à travers la France loin de mes proches. Aujourd’hui, le plus important pour moi est de passer du temps avec eux. Passer du temps en famille ou entre amis peut se faire sous plein de formes différentes. Au moment des fêtes de fin d’années, cela peut tout simplement signifier partager un repas tous ensemble. Prendre le temps de cuisiner pour son entourage, préparer un menu qui puisse plaire à tout le monde. Cela peut aussi être offrir un moment à partager. Offrir un « bon » pour un restaurant ou une sortie en famille, un dossard de course officielle, un soin du corps, une journée dans un espace bien-être, une place de concert, etc.

Bref, offrir un moment de vie plutôt qu’un cadeau matériel. Je me tourne souvent vers ce genre de cadeau lorsque j’en ai à offrir. Pourquoi ? Car étant minimaliste, je sais que je ne souhaiterais pas recevoir un cadeau dont je n’ai pas l’utilité et qui pourrait m’encombrer, alors qu’un instant et un moment à vivre n’encombre pas, permet de vivre un instant quoi ne prendrait peut-être pas le temps de s’offrir soi-même. Par exemple, je ne m’offre jamais de massage ou de soin du corps, et pourtant il m’arrive d’y penser ou d’en avoir envie. L’offrir est donc l’occasion d’inciter son entourage à vivre le moment présent.
.

Se tourner vers la seconde main

Vous le savez sans doute, je suis une adepte de la seconde main. La quasi totalité de mes vêtements acheté cette année sont de seconde main (exception pour deux sous-vêtements et une paire de baskets de running). Je n’ai rien demandé à Noël, mais si ça avait été le cas, j’aurais demandé à ce qu’il soit de seconde main dans la mesure du possible. Pourquoi ? Car des tonnes de produits sont produits sans même être utilisés ou consommer, alors plutôt que de demander à en produire de nouveaux (c’est ce que nous faisons lorsque nous achetons neuf, notre demande crée l’offre) je préfère consommer ce qui existe déjà. Des jeux de société, des jeux vidéos, des livres, des vêtements, des accessoires (montres, casques audio, etc), pourquoi pas vous tourner vers la seconde main pour offrir vos cadeaux de Noël ? Osez demander à la personne à laquelle vous souhaiter faire un cadeau si cela la dérangerait en lui expliquant pourquoi vous souhaitez privilégier l’occasion plutôt que le neuf.
.

Et vous, quelle vision avez vous de Noël cette année ? Trouvez-vous que toute la publicité qui est faite autour de cet évènement entache l’authenticité de Noël ?

A dimanche prochain,

cropped-new_identite3.jpgInstagram | Facebook

3
  • Reply
    Astrid (Rhapsody in Green)
    9 décembre 2018 at 12 h 19 min

    Coucou Marie, cet article fait vraiment écho aux questionnements qui me traversent la tête en ce moment. Je m’approche comme toi du mode de vie simple et minimaliste, mais Noël avait jusque là toujours été synonyme de joie d’offrir et de recevoir. J’étais celle qui aimais beaucoup voir le pied du sapin chargé de cadeaux. Chaque année, j’avais ma période un peu « à fond » sur Noël. Sauf là… Je me sens un peu en décalage, comme si toute cette surconsommation avait fini par m’écœurer. Mes proches suivent un peu le même chemin et nous avons décidé de ne s’offrir que des choses qui nous feraient vraiment plaisir ET qui soient utiles. Plus que jamais, j’ai envie que Noël fasse sens, et que cela ne soit pas une excuse pour devenir très matérialiste. Merci pour ton article !

    • Reply
      Marie Eppe
      9 décembre 2018 at 21 h 26 min

      Bonjour Astrid,
      Je pense que oui sommes de plus en plus nombreux dans ce cas, à se remettre en question et remettre en cause nos comportements. Je ne sais pas toi, mais moi j’apprécie me voir évoluer, voir mes valeurs et convictions évoluer. Et d’autant plus lorsque nous sommes épaulées et accompagnées (comme c’est le cas pour toi aussi), par nos proches, notre famille.
      Merci pour tes quelques lignes. A bientôt,

  • Reply
    Emeline
    10 décembre 2018 at 21 h 08 min

    Bonsoir! Je trouve ton article super! Je n’avais jamais envisagé Noël sous cet angle que je trouve top. Pour ma part, j’ai jamais rien demandé non plus, je préfère les surprises. J’ai découvert un magasin de vente d’occasion pas très loin de chez moi qui vend de tout pour quasiment rien et je sais que ça ne me dérangerait aucunement de recevoir quelque chose de seconde main. Au contraire, je trouve que l’objet a ainsi une histoire. Bref, merci pour cet article que je vais m’empresser de partager!

    • Reply
      Marie Eppe
      21 décembre 2018 at 21 h 23 min

      Bonjour Emeline,
      Merci beaucoup pour ton retour. Je suis ravie que cet article ait pu éveiller une certaine conscience en toi. Je partage d’ailleurs ton point de vue sur le seconde main et l’histoire qu’on ces objets.
      Merci encore et à très vite,

  • Reply
    Lili
    12 décembre 2018 at 9 h 49 min

    Cette année c’est cadeaux fait mains personnalisés. Je pense que ce genre de cadeaux permet de se recentrer un peu sur l’essentiel qu’en penses-tu ?

    Douce journée à toi,
    Lili

    • Reply
      Marie Eppe
      21 décembre 2018 at 21 h 26 min

      Bonjour Lili,
      C’est super ! Je compte bien offrir des cadeaux maisons à certains de mes proches, de la food principalement, en tant qu’ingénieur R&D, on ne me refait pas, aha. Je suis d’ailleurs bien d’accord avec toi, offrir des choses confectionnées soi-même permet de revenir à l’essentiel, revenir à l’origine première d’un cadeau : le plaisir d’offrir et le plaisir de recevoir, rien que ça.
      A bientôt,

  • Reply
    julie
    13 décembre 2018 at 11 h 31 min

    Je suis complètement de ton avis, cependant, j’ai encore un peu de mal à réaliser uniquement des cadeaux fait maison. Il est certain que pour moi, ce qui est important dans les fêtes, c’est le partage, la convivialité, l’échange… de faire les choses ensemble, les cadeaux c’est un petit plus.

    • Reply
      Marie Eppe
      21 décembre 2018 at 21 h 33 min

      Bonjour Julie,
      Merci beaucoup pour ton retour. Je pense que l’essentiel c’est d’être en accord avec soi. Si les cadeaux sont encore nécessaires pour toi, alors fais en. Hors de question de se frustrer, encore moins à cette période de l’année.
      A bientôt,

  • Reply
    vero
    13 décembre 2018 at 13 h 18 min

    tu vois graçe à ton post, je prend conscience aussi que je préfère aussi offrir des moments aux gens que j’aime +tôt que des objets (ou alors des trucs pour dans le bain ça compte aussi pour passer un bon moment dans son bain ou alors des choses à déguster) car je sais que les objets si on tombe pas sur le bon il va finir dans le placard…

    • Reply
      Marie Eppe
      22 décembre 2018 at 7 h 46 min

      Bonjour Vero,
      Je vois où tu veux en venir et je partage totalement ton point de vue. C’est vrai qu’il est plus compliqué de faire plaisir avec un objet je trouve, ou bien cela a été demandé par la personne mais dans ce cas ce n’est plus une surprise et la magie n’est plus là. Et dans ce cas c’est dommage je trouve.
      A bientôt,

  • Reply
    Little Pucette
    13 décembre 2018 at 14 h 15 min

    Je ne me suis pas encore tournée vers la seconde main, mais j’espère vraiment y parvenir en 2019. C’est vrai que par réflexe, quand j’ai besoin de quelque chose, je vais me l’acheter neuf. Une mauvaise habitude sur laquelle je dois travailler.

    Par contre, cette année pour Noël, je me suis lancée dans les cadeaux fait maison. Certes, il y aura certainement des bouquins neufs, mais je limite dans la mesure du possible 🙂

    Merci une nouvelle fois de m’ouvrir les yeux et de me pousser à mieux agir et consommer !

    Belle journée 🙂

    • Reply
      Marie Eppe
      8 janvier 2019 at 7 h 38 min

      C’est une habitude à prendre. Si tu as justement le réflexe de regarder pour acheter du neuf d’abord, dès que tu y penses, essaie de faire l’inverse et tu verras cette tendance s’inverser peu à peu. Il y a de plus en plus de possibilités assez accessibles et simples d’utilisation à l’heure d’aujourd’hui. Et puis fouiner à un côté assez ludique que j’apprécie beaucoup personnellement.
      C’est super que tu aies eu l’envie et la possibilité de faire des cadeaux faits maison. Ils ont l’avantage de pouvoir être personnalisés.
      Je suis ravie d’avoir pu éveiller quelques un petit peu ta conscience sur tout ça à travers cet article.
      Belle journée. A très vite,

  • Reply
    Les secrets de Mia
    13 décembre 2018 at 15 h 20 min

    Bonjour, oui la publicité autour de noël est beaucoup trop… La consommation atteint sont paroxysme cependant j’adore faire des cadeaux…. J’adore voir les yeux des gens briller… bon après, on peut faire aussi des cadeaux soit m^me… J’ai déjà fais par exemple des paniers garnis de ce que j’avais cuisiné… Pâte à tartinée caramel, biscuits, bonbons au coquelicot… On peut réussir à tout combiner… C’est ça aussi l’esprit de noël !!

    • Reply
      Marie Eppe
      8 janvier 2019 at 7 h 42 min

      Bonjour Mia,
      Je comprends totalement ton point de vue sur le plaisir d’offrir et de voir la joie à travers les yeux de tes proches. Et c’est une chouette solution que tu as trouvé à travers les paniers garnis. Déjà parce que c’est du fait maison, mais aussi parce que c’est de la nourriture et que ça « n’encombre pas » (c’est la minimaliste qui parle, aha). Mais comme tu le dis, il faut réussir à tout combiner et ce n’est pas toujours facile. Le plus important est de rester soi-même, de ne pas se sentir frustrer ou de culpabiliser.
      A bientôt,

  • Reply
    Florence Paris
    15 décembre 2018 at 17 h 34 min

    J’ai vraiment beaucoup aimé ton article, depuis que je vis au Canada je me retrouve vraiment plus dans l’univers de la frippes où l’on peut trouver des trésors à petit prix. Je trouve que les objets de secondes mains ont vraiment une âme. Je pense privilégier à Noël les cadeaux faits mains (bracelet brésilien, préparation pour des gâteaux dans un bocal, biscuits de noël … ).

    • Reply
      Marie Eppe
      8 janvier 2019 at 8 h 04 min

      Bonjour Florence,
      Merci beaucoup pour ton intérêt pour cet article et pour ton retour d’expérience.
      Je partage totalement ton avis sur les friperies, je trouve que chiner à un petit côté ludique que j’aime beaucoup. Tu dois d’ailleurs avoir beaucoup d’offres en terme de frippes au Canada, il me semble que c’est quelque chose d’assez développé. De chouettes idées cadeaux pour Noël. J’espère qu’ils auront plu !
      A très vite,

  • Reply
    Linette
    7 mars 2019 at 9 h 15 min

    Je ma promène de blog en blog et j’arrive chez vous. Bonjour Marie je partage votre idée du « cadeau de Noël » pour moi c’est principalement pour les petits enfants la magie de Noël ensuite c’est une convention. J’aime faire des cadeaux -utiles- uniquement pour faire plaisir pas seulement en fonction du calendrier. Comme je suis une bonne couturière je fabrique plein d’objets (en tissus récupérer en parfait état) que j’offre ainsi que des confitures originales. Pour info je suis une grand mère avec une petite fille de 20 ans et j’ai toujours pratiqué une économie ménagère par goût et simplicité. Nous étions un couple qui réalisait, réparait et faisait avec !!! sans frustration ni envie, pas de grand voyage, ni grosse auto ni vêtements couteux -récupération vêtements enfants- fabrication qqfois pour adulte. Privilégier la vie, l’affection, l’amitié et l’amour, tout ceci ne s’achète pas car n’a pas de prix !! Bonne route

Leave a Reply